TOP 100 des Maires de la CEDEAO et de l’Union Africaine: Le maire de Kalabancoro Tiécoura H DIARRA primé

0

Dans le but d’instaurer une culture de travail et du mérite comme valeurs cardinales de la société africaine, des organisations de la société civile de douze pays africains dont la Fondation 225, ont créée en 2006 à Abidjan un Prix Africain du Développement (PADEV).

Cette distinction est décernée chaque année à des personnes physiques et morales dont les œuvres constituent des modèles de contribution de développement de leurs pays, et partant, de l’Afrique. Raison pour laquelle, cette année le prix sera décerné lors d’une cérémonie qui se tiendra du 03 au 05 décembre 2018 à Casablanca au Maroc, au dynamique maire de la commune rurale de Kalanbancoro.

Notons que le maire Tiécoura Hamadoun DIARRA, car c’est de lui qu’il s’agit, s’est illustré depuis sa prise de fonction, il ya aujourd’hui une année et sept par des grandes actions de développement et initiatives salutaires pour le bonheur des populations de sa circonscription administrative.

De nos jours, à Kalanbancoro il n’est un secret pour personne que la qualité et l’exemplarité du maire dans la gestion des affaires de la commune ne souffrent l’ombre d’aucun doute. Voici quelques réalisations visibles et vérifiables. Il est parvenu à payer en trois mois de sa prise de fonction 20 millions de dettes de l’EDM laissées par l’ancienne équipe.

La recette communale qui était de 15 millions à son arrivée, par une réorganisation de ses services, elle fût rehaussée chaque mois, en janvier, février et mars 2018 à 50 millions pour atteindre 116 millions en mai. Selon nos sources, la recette annuelle est de 600 millions, dont 120 disponibles en caisse vérifiable. En termes d’achat d’équipements roulants quatre (04) pick up hilux bâchés furent achetés 96 millions soit 24 millions TTC l’unité.

Des aménagements ont été faits çà et là dans les marchés avec des addictions d’eau. Un pont entre kalanbancoro entre Baco Djicoroni ACI a été construit pour les bennes à hauteur de 9 millions, 300 mètres de piste confectionnées entre Gouana et kalanbancoro. Trois machines sont en cours d’acheminement à Bamako, il s’agit d’une tractopelle, une pelle hydraulique et une niveleuse. Le coût des engins est de 150 millions. La liste en loin d’être exhaustive. Les forces de sécurité police et gendarme sont régulièrement doter en meubles par le maire Tiécoura H DIARRA. Les sapeurs pompiers ne sont pas oubliés également.

Bany

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here