Affaire Khashoggi: Le prince Ben Salmane aurait demandé de « faire taire » le journaliste

4

Selon le journal turc Hurriyet, l’agence centrale du renseignement américain (CIA) disposerait d’un enregistrement dans lequel le prince héritier saoudien, Mohamed ben Salmane a donné l’ordre de « faire taire » le journaliste Jamal Khashoggi. Ce dernier a été assassiné le 2 octobre dans l’enceinte du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.

La CIA possède un enregistrement dans lequel le prince héritier saoudien donne ordre de « faire taire » le journaliste Jamal Khashoggi, a rapporté jeudi un journaliste turc.

Selon Abdoulkadir Selvi, journaliste au Hurriyet, la directrice de la CIA Gina Haspel a informé le mois dernier des responsables turcs qu’elle possédait cet enregistrement.

Interrogé à ce sujet, un responsable gouvernemental turc a dit ne disposer d’aucune information. Selon les conclusions de la CIA, rapportées en fin de semaine dernière par le Washington Post, Mohamed ben Salmane a ordonné l’assassinat de Khashoggi.

Un nouvel enregistrement

L’Arabie saoudite a fini par reconnaître la semaine dernière que le journaliste avait été tué et démembré le 2 décembre à l’intérieur du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, mais dément toute implication de « MbS ».

Dans ces conclusions, la CIA disait déjà s’appuyer sur un appel téléphonique entre le prince héritier et l’ambassadeur d’Arabie à Washington, Khalid ben Salmane. « On parle d’un autre enregistrement », écrit Abdoulkadir Selvi. « On rapporte que le prince héritier a donné ordre de “faire taire Jamal Khashoggi au plus vite”. »

Donald Trump a estimé mardi que la CIA n’avait pas établi la responsabilité de Mohamed ben Salmane avec une certitude absolue et réaffirmé sa volonté de rester un « partenaire fiable » de l’Arabie saoudite.

Auteur: ouest-france.fr –

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here