Programme d’accompagnement du secteur de la défense et de la sécurité : L’étude sur le paysage médiatique validée

0

Le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (Cri 2002), en collaboration avec Transparency international défense et sécurité, a organisé jeudi 15 novembre à l’hôtel Radisson Bleu un atelier de validation de l’étude du paysage médiatique au Mali intitulé «programme d’accompagnement du secteur de la défense et sécurité».

La cérémonie d’ouverture était présidée par un conseiller technique au ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Assana Diawara, en présence du président de Cri 2002, Dr. Abdoulaye Sall, et du représentant de Transparency international défense et sécurité, Julien Joly.

Les objectifs recherchés par cet atelier étaient de contribuer avec au moins 20 hommes des médias à une connaissance et une compréhension communes et acceptées sur les textes fondateurs et fédérateurs de la liberté de l’information au Mali, du régime de la presse et délit de presse, de la Haute autorité de la communication, de la loi relative aux défenseurs des droits de l’homme. Et de présenter et faire valider l’étude sur le paysage médiatique au Mali intitulé «Programme d’accompagnement du secteur de la défense et de la sécurité.»

Après la tenue à Bamako le 7 juin 2018 de la séance d’information publique, suivie de la session de formation des facilitateurs des focus groupes, les 27 et 28 juin, le programme d’accompagnement du secteur de la défense et de la sécurité rentre dans la phase de la campagne médiatique.

Dans cette perspective, Cri 2002 et Transparency international défense et sécurité ont commis un consultant international et un consultant national pour réaliser une étude sur le paysage médiatique au Mali intitulé «programme d’accompagnement du secteur de la défense et de la sécurité : promouvoir l’intégrité, la transparence et la redevabilité dans le secteur de la défense et de la sécurité au Mali-plan modèle de communication et de plaidoyer».

L’étude, à travers ses articulations, ses constats, ses analyses et les perspectives porteuses pour l’émergence d’une collaboration franche et fructueuse entre les organisations de la société civile et les forces armées et de sécurité, devrait servir de guide pour Cri 2002 et Transparency international et le gouvernement du Mali, pour assurer d’une part la visibilité des activités du projet et d’autre part, mobiliser les différents médias pour co-réussir une production de contenus de qualité à diffuser et renforcer les acteurs à mieux conduire leur campagne de plaidoyer auprès des différentes parties prenantes dans les 10 régions du Mali et le District de Bamako.

Le conseiller technique du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Assana Diawara, a remercié et félicité Cri 2002 et Transparency international pour la réalisation de cette étude.

Diango COULIBALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here