La décision de l’assemblée plénière de la CENI attaquée par amadou Bah devant la cour suprême : Plainte contre une banque de la place pour avoir refusé de payer un chèque de 700 millions Fcfa et gelé le compte de la Ceni

1

Le désormais ex-Président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) Amadou Bah, vient d’attaquer devant la Cour suprême la décision de l’Assemblée plénière en date du 25 octobre 2018 portant son retrait de responsabilité et qu’il juge ” irrégulière “. Il a également porté plainte contre une banque de la place pour avoir gelé le compte de la Ceni.

L’affaire du bras de fer au niveau de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) vient de connaitre de nouveau rebondissement. En effet, ce dossier vient de se retrouver devant la justice. Ainsi, le président de la Ceni, destitué, Amadou Bah a attaqué, le 9 novembre dernier, devant la Cour suprême de Bamako, la décision de l’Assemblée plénière extraordinaire “irrégulière” du 22 octobre 2018 de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et la décision de l’Assemblée plénière en date du 25 octobre 2018 portant respectivement retrait de responsabilités à Amadou Bah, président de la Ceni et du Docteur Béffon Cissé, 1er Questeur et leur remplacement respectivement par Maitre Issiaka Sanogo, Avocat à la Cour et Evariste Fousseini Camara. Ce qui dénote que le désormais ex-président reconnait au moins aujourd’hui qu’il y a eu une Assemblée plénière pour le destituer. Et la question qui est sur toutes les lèvres est de savoir pourquoi Amadou Bah a attaqué cette décision devant la Cour suprême dont lui-même est membre ?

Autre fait très intéressant dans cette affaire, c’est la collaboration entre la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et une banque de la place. Puisque rien ne va plus entre les deux partenaires.

La raison est très simple : cette banque aurait récemment refusé de payer un chèque de 700 millions de Fcfa de la Ceni par mesure de prudence. Puisque, selon nos informations, les noms des signataires au niveau de la Ceni ont changé depuis la mise en place d’un nouveau bureau dirigé par Maitre Issiaka Sanogo. Voilà pourquoi, Amadou Bah a décidé de porter plainte contre la banque devant le Tribunal de Commerce de Bamako.

Dans cette affaire, Amadou Bah et Docteur Béffon Cissé ont comme Conseil le Cabinet Diop & Diallo (Avocats Associés). C’est par l’intermédiaire de Maitre Moussa Berthé, Huissier Commissaire de justice, que la plainte a été déposée au niveau de cette banque le 8 novembre 2018. “Je vous fais connaitre qu’une demande en justice est formée contre vous devant le président du Tribunal de Commerce du district de Bamako (juge des référés)”.

El Hadj A.B. HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here