Projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel, le comité de pilotage en conclave à Bamako

14

Bamako a abrité la sixième  réunion du Comité régional de pilotage du projet paludisme et maladies tropicales négligées au Sahel. Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, le Pr Samba Sow a présidé la cérémonie d’ouverture ce 23 novembre 2018   au Millenium Place sis à l’ACI 2000.

-Maliweb.net- Etaient présents à   la rencontre, le directeur général de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), les délégations du Burkina, du Niger, le représentant de la Banque Mondiale et d’autres partenaires techniques et financier.

Sixième du genre, cette réunion du Comité Régional de Pilotage( CRP), visait : à évaluer le niveau de  mise en œuvre des recommandations de la dernière réunion annuelle de 2018 ; d’apprécier le niveau de mise en  œuvre des Plans de Travail Annuel de 2018, des Plans de Passation des Marchés et des Plans d’assistance technique de l’OMS aux pays ; analyser et valider le rapport de la réunion du comité technique sur les PTAB 2019 et les Plans de Passation des Marchés des pays de l’OOAS ; discuter du processus à suivre par les pays pour la révision leurs manuels, sur la question du paiement des ASC ; discuter des besoins en médicaments pour les campagnes CPS 2019 par pays et apprécier le niveau des indicateurs du projet 2018.

Comme rappelé par le Directeur Général de l’OOAS,  Dr Xavier Crespin, la présente réunion, succède à  la revue à mi-parcours interne du projet et aussi de sa restructuration, de sa durée qui a été étendue à 2020.  Selon le DG de l’OOAS, l’exercice de revue a permis de noter les avancées significatives en termes de collaboration transfrontalière, harmonisation des interventions, mise en œuvre des activités transfrontalières et couverture thérapeutiques des cibles des campagnes de chimio-prévention du paludisme saisonnier et de traitement de masse contre les maladies tropicales négligées .

Nonobstant ces résultats forts satisfaisants, le DG de l’OOAS, a signalé  les difficultés relevés lors cette revue, il s’agit notamment  du démarrage tardif des activités, du retard dans la signature ainsi que la mise en œuvre des contrats d’assistances technique  du CRP avec l’OMS, le non-recrutement des agences chargées du paiement des agents de santé communautaire et la lenteur dans le processus de passation des marchés au niveau de décaissement estimé relativement faible.

Aussi se saisissant de l’occasion, Monsieur Crespin, a invité les coordinations du projet au niveau pays et de l’OOAS, à  se saisir de mesures idoines face aux difficultés  pour renforcer les acquis et améliorer le taux de consommation du budget. « Vous avez des obligations de résultats par rapport auxquels le Comité Régional de Pilotage jugera les performances des Unités de Gestion des Projets à tous les niveaux » dira-t-il

Une obligation de résultat à laquelle croit le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, le Pr Samba Sow comme le témoigne ses propos « Je demeure convaincu que les trois pays engagés dans ce combat pourront relever les défis liés à la santé en générale et en particulier éradique le paludisme, le trachome, la filariose lymphatique, les géo helminthiase, les schistosomiases et l’onchocercose »

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here