Mali: l’armée confirme la mort du chef jihadiste Hamadoun Kouffa

98

Au Mali, le chef-terroriste du centre du Mali a été tué lors d’une opération militaire conjointe de l’armée malienne et des soldats français la force Barkhane, dans le centre du pays. C’est le ministère malien de la Défense qui l’a affirmé samedi 24 novembre. Hamadoun Kouffa aurait été, dans un premier temps, grièvement blessé avant de mourir, toujours selon les informations fournies par l'armée malienne.
L’état-major de l’armée malienne est catégorique. Il affirme que Hamadoun Kouffa « a été tué ». Le prédicateur radical est mort lors de la destruction de sa base militaire, située dans le Macina, dans le centre du Mali.

« Quelques dizaines d’autres jihadistes ont trouvé la mort », rapporte également l’armée malienne.

Selon un haut gradé, le raid des forces spéciales françaises est le résultat de l’opération coordonnée par les forces armées maliennes et les forces françaises. « Depuis des mois, un travail précieux de renseignements, de collecte d’informations a été mené sur le terrain », explique le général Cissé.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here