Mouvement Fédéraliste Panafricain : Comité d’initiative National du Mali (CIN-MALI)

7

La Caravane « Thomas SANKARA pour l’unité africaine » : de Dakar-Bamako-Bobo à Accra

Bamako, 24 novembre 2018 – Le Comité d’Initiative National du Mouvement Fédéraliste Panafricain a rencontré la presse nationale et internationale en vue de décliner à l’opinion les préparatifs de la Caravane « Thomas SANKARA pour l’unité africaine » qui permettra à une forte délégation malienne de prendre part aux cérémonies commémoratives de l’historique conférence des peuples de 1958 à Accra, initiée par Dr. Kwame NKRUMAH.

Maliweb.net- A l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire de la « All African People’s Conference » (du 8 au 13 décembre 2018 à Accra), le Centre Panafricain Kwame NKRUMAH en collaboration avec le Comité d’Initiative International Provisoire du Mouvement Fédéraliste Panafricain, ambitionne d’inscrire dans l’histoire des peuples et du continent africain toute l’évolution du mouvement panafricaniste depuis sa naissance, et de poser les jalons, la stratégie et les moyens de construction des États Africains Unis en l’espace d’une génération. L’objectif général est donc de commémorer la Conférence historique de 1958 et d’installer, par la même occasion, un cadre héritier à travers le Comité International qui va se charger de conduire et de coordonner la grande campagne populaire pour les Etats Africains Unis dans l’espace d’une génération. Dans le cadre de cette grande rencontre dénommée “ACCRA 2018”, il est initié une caravane dont l’ambition est de mobiliser la jeunesse Africaine dans ses dimensions diasporiques et continentales. Baptisée « Caravane Thomas SANKARA pour l’Unité Africaine », cette caravane, dont la marraine est Madame Mariam SANKARA, est attendue à Accra le 6 décembre 2018 avec un départ depuis Dakar (Sénégal) en passant par le Burkina-Faso, via Bamako.

Le Mali, de par son histoire et ses lois constitutionnelles, est un acteur de premier ordre de la marche d’ensemble vers l’Unité africaine. C’est pour cette raison que le Comité d’Initiative National du MFPA avec le soutien du Gouvernement du Mali, au travers du Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine et du Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, entend s’investir pour une participation honorable et mémorable de la délégation malienne à Accra. C’est dans cette dynamique que 90 jeunes maliens prendront part à la Caravane auprès de plus de 130 jeunes venant du Sénégal, du Cap Vert, de la Gambie, de la Guinée Bissau et de la Mauritanie.

En lien avec ses partenaires, le CIN-Mali organise les 26 et 27 novembre prochain, un atelier de formation dit “atelier SIMBO”, dédié au réarmement idéel de la jeunesse malienne engagée dans les sillons du panafricanisme. L’atelier SIMBO joue sur la symbolique d’initiation en résonance avec la figure du grand panafricaniste qu’était le président Modibo Kéita. Il vise la familiarisation des jeunes leaders et militants de la cause panafricaine avec les sources, les acteurs, les réalisations et les acquis du mouvement panafricaniste. Au-delà, cet atelier permettra aux jeunes maliens de réfléchir à des solutions concrètes à mettre en œuvre, au sortir de la Rencontre d’Accra 2018, pour la construction du MFPA et sa consolidation en vue de la réalisation des Etats Africains Unis, en l’espace d’une génération.

Le Coordinateur national du CIN-MALI, Monsieur Diadié Yacouba DAGNOKO, a salué la mobilisation de la presse et invité les hommes de médias à accompagner la dynamique des peuples pour une Afrique unie et prospère. A sa suite, le Champion international du Mouvement Fédéraliste Panafricain, Adama SAMASSEKOU, a remercié le Gouvernement du Mali qui par son accompagnement réaffirme l’attachement de notre pays aux questions de panafricanisme et d’intégration africaine. Il dira que “nos autorités restent fidèles à la Constitution malienne en adoptant la politique nationale en matière d’Intégration Africaine et son plan d’actions 2018-2022 qui prennent en compte à la fois les dimensions de l’Intégration et sa relation avec le développement dans toutes ses spécificités. Cette politique nationale d’intégration africaine fait du Mali un pionnier du panafricanisme en acte.”

Bamako accueille à partir du 2 décembre la caravane Thomas SANKARA avant de rallier Bobo-Dioulasso le 4 décembre et ensuite Accra, le 6 décembre. L’étape malienne de la caravane permettra aux jeunes caravaniers de découvrir par un tour panafricain de Bamako, la dédicace de notre capitale à l’intégration africaine et au panafricanisme. Pour finir, une cérémonie de transmission de flambeau marquera le passage de témoin entre la génération des pionniers de l’indépendance africaine, combattants infatigables de l’unité africaine, et la jeune génération.

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here