Anthropophagie au Maroc : Une femme accusée d’avoir préparé un repas avec le corps de son bien-aimé après l’avoir tué

0

Mercredi 21 novembre 2018, une information provenant de « BBC News », révèle qu’une femme marocaine placée sous l’anonymat, est actuellement accusée d’avoir servi la dépouille mortelle de son amant sous forme d’un bon plat de riz traditionnel après l’avoir tué.

Une femme marocaine est accusée d’avoir tué son amoureux et d’avoir servi sa dépouille à des travailleurs pakistanais aux Emirats Arabes Unis, annoncent les procureurs chargés du dossier, précisant que cette femme a commis ce meurtre il y a trois mois de cela. Mais, ajoutent-ils, le fait criminel n’a été découvert que tout récemment, lorsqu’une des dents de l’homme a été découverte dans un mixeur. Selon un journal de l’Etat « The National », cette femme âgée d’une trentaine d’années a avoué à la police qu’il s’agissait, pour elle, d’un moment de folie. Suivant toujours les informations du journal « The National », la femme a tué son amant après sept ans de relation.

Après que ce dernier a informé la femme qu’il comptait se remarier avec une autre femme. Chose que la coupable n’a pu supporter. Ainsi, bien vrai qu’elle a été réticente sur les conditions dans lesquelles l’homme a été tué, la police corrobore que la femme avait servi la dépouille mortelle de son petit ami comme un plat traditionnel de riz et de viande à des ressortissants pakistanais qui travaillaient à côté d’elle. Il convient de noter que cette découverte a été possible après que le frère de la victime est parti la chercher chez eux dans la ville d’Al Ain où il a trouvé une dent humaine dans un mixeur. C’est suite à cela que l’homme a ainsi décidé d’informer la police de la disparition de son frère.

Après les tests ADN sur la dent découverte dans le mixeur, les résultats obtenus par la police ont attesté qu’il s’agit bien d’une des dents du frère disparu. Selon la police, la femme dit avoir d’abord expulsé la victime de la maison. Dans certaines déclarations, il a été annoncé que la femme s’était effondrée par la suite et avait même admis le meurtre suite aux interrogations de la police. Elle aurait aussi demandé de l’aide à son amie pour nettoyer son appartement après le meurtre de l’homme.

Mamadou Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here