GINNA DOGON : Bientôt un siège à la hauteur des ambitions

0

L’Association malienne pour la protection et la promotion de la culture Dogon “Ginna Dogon“ a procédé ce samedi 24 novembre 2018 à la pose de la première pierre de son siège à Yirimadio. C’était sous la direction de Mamadou Togo, président de Ginna Dogon avec à ses côtés Andogoly Guindo, secrétaire général du ministère de la Culture, Seydou Nantoumé, PDG de Toguna Agro-industrie, et Nouhoum Tapily, président de la Cour suprême.

La communauté dogon a trouvé un espace pour construire un centre culturel au nom de tous les Dogons des 4 cercles dans lesquels ils vivent essentiellement. Selon Mamadou Togo, sur cet espace sera érigé d’abord un abri sommaire qui servira de siège et un centre culturel dogon multifonctionnel ou des recherches se feront sur la culture dogon. Ce travail de Titan devrait prendre du temps et des contributions répétées de la part de tout un chacun, a-t-il déclaré.

Pour le président Togo, une grande famille doit agir en grande famille vaille que vaille. “Nous sommes tous fiers d’appartenir à la communauté dogon. Cependant, dès qu’on parle de finance, les Dogon restent en rade. Et rares sont les Dogon qui prodiguent des conseils aux membres des différents bureaux de Ginna Dogon pour la meilleure marche de ceux-ci. Il me semble que nous avons oublié les fondements de notre organisation qui se résument ainsi : rassembler, unir tous les Dogons dans la grande famille, une fois l’union faite, œuvrer pour le développement du pays dogon dans son entièreté”.

Il ajoutera que chaque Dogon est invité à contribuer financièrement pour la construction de l’édifice familial.

Le complexe architectural sera construit sur un terrain de 500 m2. Il comprendra une salle de réunion de 150 places, quatre bureaux et deux toilettes. Sur la façade seront gravés tous les symboles de la culture dogon.

Les contributions ne sont pas faites attendre. Mamadou Togo, président de Ginna Dogon, a offert 500 000 F CFA. L’honorable Issa Guindo a promis dix tonnes de ciment. Modibo Kadjoké a contribué pour un million de F CFA. Issa Guindo, l’ancien maire de la Commune IV a mis 500 000 F CFA dans la cagnotte. Andogoly Guindo, secrétaire général du ministère de la Culture, a annoncé une contribution substantielle de la part de son ministère.

Oumar Djiguiba de Kalabancoura a donné 5 millions F CFA, le général Gabriel Poudiougou 500 000 F CFA. Des responsables peuls sur place ont mis la main à la poche pour contribuer à la construction du centre culturel Dogon, tout en mettant le doigt sur la plaie entre Dogons et Peuls dans le Centre du Mali.

Moribafing Camara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here