Renouveau de la poste au Mali : Bientôt un système d’adressage

0

Dans le cadre de la dynamisation de ses activités, la Poste malienne, en partenariat avec l’Union postale universelle (UPU), a commandité une étude de mise en œuvre d’un code postal et d’un système d’adressage au Mali. Objectif : faciliter la localisation sur le territoire malien et permettre à la Poste de se positionner comme acteur principal des services de livraison à domicile.

Doter le Mali d’un système d’adressage efficace. Tel est le cap fixé désormais par la Poste. Ce matin, un atelier de trois jours s’est ouvert à Bamako pour la validation d’une étude de mise en œuvre du « code postal et d’un système d’adressage au Mali ». Menée par Roland Clochard, expert et représentant de l’Upu, cette étude a pour principal objectif de permettre au Mali d’être au rendez-vous de la révolution numérique en empruntant le train de l’innovation pour édifier un environnement postal plus moderne. Une fois adoptée, elle facilitera la couverture d’espace plus large en renforçant les systèmes déjà existants et en dotant le pays de codes postaux et d’un système d’adressage fiable, conforme à la norme S42 de l’Upu.

Heureux de la tenue de cette rencontre, le PDG de la Poste malienne, Ibrahima Haïdara, a rappelé l’importance de cette innovation dans le développement socio-économique du pays. Selon lui, un bon code postal est l’élément premier et déterminant de toute adresse, car il est l’identifiant unique et universel qui permet de préciser la localité du destinataire et représente l’information indispensable à l’acheminement et au tri des correspondances, d’intégrer d’autres informations allant du simple code de localité au code plus élaboré contenant les données du point de remise.

« Sur notre sentier de rénovation, nous jugeons impérieux la validation de cette étude pour impulser une nouvelle dynamique à l’ensemble du secteur postal national tout en améliorant sensiblement la qualité de nos services », a indiqué M. Haïdara.

Abondant dans le même sens, le représentant du ministre l’Economie numérique et de la Communication, Cheick O. Maïga, a rappelé que l’acquisition d’une adresse permet aux Maliens d’être actifs économiquement pour leur permettre d’ouvrir un compte bancaire, d’utiliser les services bancaires et d’accéder plus facilement aux services de transfert de fonds et autres services d’agence.

En plus des cadres de la Poste malienne, l’atelier de validation enregistre la participation de tous les acteurs du numérique au Mali dont l’Autorité malienne de régulation des télécommunications/TIC (AMRTP) et des experts du Bureau international de l’Upu.

SIK

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here