Troisième édition d’ Integrity Idol Mali 2018: L’homme ou la femme intègre de 2018 connu (e) le 8 décembre prochain

7

Dans quelques semaines, le lauréat de la troisième édition d’Intégrity Idol Mali mouvement dont l’objectif est de célébrer, encourager et relier les fonctionnaires honnêtes du Mali avec comme but de générer une conversation constructive sur l’intégrité et la responsabilité et de construire un réseau de fonctionnaires qui peuvent lutter contre la corruption sera connu.

L’information a été donnée par le directeur pays d’Accountabilty Lab Mali, Moussa Kondo, le 24 novembre 2018, à Onomo Hôtel de Bamako lors de la présentation des cinq finalistes de l’édition 2018 d’Intégrity Idol Mali, en compagnie des représentants de l’Ambassade des Pays Bas au Mali, des membres du conseil d’Administration d’Accountabilty Lab Mali, des membres du Jury, etc.

La découverte du nom du lauréat 2018 est prévue pour le 8 décembre prochain, au terme des votes de deux semaines par le public malien par SMS, sur les réseaux sociaux, le site du projet. Les cinq finalistes sont, dit Moussa Kondo : Dr Malick Coulibaly, président de la Coalition nationale de Droit de l’Homme (CNDH) choisi à Bamako ; Yassama Chantal Douyon, technicienne supérieure de la santé, choisi à Sévaré (Région de Mopti) ; Mohamed Ag Agati, comptable à la Direction régionale d’assainissement de contrôle de pollution et des nuisances (DRACPN), choisie à Koulikoro ; Mme Tahara Traoré, sage femme au Centre de santé de référence (CSREF), choisie à Bla ; Bakary Koné, chef de section d’agriculture, choisie de Kéniéba (Région de Kayes). Par ailleurs, Kondo Moussa a rappelé que la campagne de l’Intégrity Idol 2018 a commencé, comme les années précédentes, par un processus de nomination à travers lequel tout le monde peut nommer un fonctionnaire honnête. Elle a concerné toutes les régions et du district de Bamako à l’exception de Kidal. L’objectif derrière cette campagne, appuie Moussa Kondo, est de relancer un message de motivation aux administrateurs publics pour qu’ils prennent exemple sur les modèles.

A rappeler que la tenue de l’Intégrity idol est organisée, dit Moussa Kondo, est lié au manque d’intégrité et la corruption. « Le Mali est à chaque fois classé parmi les pays les plus corrompus par Transparency international et la Banque Mondiale. Beaucoup des maliens n’ont jamais pu interagir avec des dirigeants qui les servent de manière effective ou responsable. Les citoyens se sentent impuissants à changer ces dynamiques de mauvaise gouvernance au sein du gouvernement, ce qui conduit beaucoup d’entre eux à se tourner du système. Dans le but de créer la paix au Mali, il est essentiel que les gens ressentent un sentiment de confiance et d’engagement envers ceux qui sont au pouvoir », a déclare Moussa Kondo.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here