Programme d’Appui à la Formation Professionnelle de Swisscontact: Un instrument pourvoyeur d’emploi

0

Le programme d’Appui à la Formation Professionnelle (PAFP) de swisscontact, financé par la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) et par l’ambassade royale du Danemark au Mali après 12 ans de loyaux services au Mali, se retire et laisse le soin au Mali de prendre le flambeau. Le Mardi 27 Novembre 2018 à l’hôtel laico de l’amitié les responsables de Swisscontact-Mali ont organisé un forum de capitalisation des acquis du programme d’Appui à la Formation Professionnelle sous la houlette du ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la Construction Citoyenne Amadou Koita.

Le programme d’Appui à la Formation Professionnelle (PAFP) de Swisscontact a permis de former à plus de 60 000 personnes dans 26 Métiers suivre une formation professionnelle et d’installer leur propre boite afin de donner un coup majeur au chômage chronique des jeunes. Selon Franck Merceron le Directeur de Swisscontact-Mali, les résultats glanés par le programme sont satisfaisants et ont permis à plusieurs jeunes maliens de dire adieu au chômage et d’êtres des acteurs contribuant activement au développement du pays.

« Le marché du travail malien souffre d’une inadéquation entre les qualifications et les besoins des entreprises, dans ce contexte, la formation professionnelle apparait comme la solution la plus appropriée pour permettre aux jeunes d’accéder à l’emploi et à un revenu, à augmenter la productivité des entreprises et la qualité de leurs productions tout en contribuant au développement du pays d’où l’idée de ce programme qui après 12 ans est en train de porter ses fruits », s’est réjoui le Directeur de Swisscontact-Mali.

Il a fait savoir que les quatre phases du programme mises en œuvre entre 2006 et 2018 ont permis de former plus de 60 000 personnes dans les régions de Sikasso, Ségou, Koulikoro, Gao, Kayes , Tombouctou et Bamako dans les secteurs économiques porteurs avec un taux d’insertion professionnelle de 80% avant d’ajouter que le programme a nécessité la collaboration de plus de 1000 personnes qui étaient responsables de la formation des jeunes et des adultes. « Les graines que nous avons semées ont poussé et continueront à grandir au grand bonheur des Maliens », a-t-il lancé.

Amadou Koita, le ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la Construction Citoyenne a apprécié les efforts fournis par swisscontact dans le cadre de la lutte contre le chômage au Mali et a rassuré les responsables de la structure que le gouvernement prendra le flambeau les résultats probants glanés ne peuvent qu’être soutenus selon lui. Winnie Estrup Petersen l’ambassadrice du Royaume de Danemark au Mali, le chef de la coopération Suisse ainsi que le Directeur exécutif Swisscontact Samuel Bon ont tous loué les résultats du programme d’appui à la formation professionnelle qui a permis aux bénéficiaires de monter des entreprises et d’offrir du travail à plusieurs personnes donnant du coup du travail à d’autres qui en avaient besoin.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here