The next économie : Un programme de SOS village qui a fait ses preuves

5

Pour accroître la chance des jeunes diplômés sans emploi sur le marché du travail, les aider à développer un esprit d'entrepreneuriat, SOS village a initié le programme " the nexteconomie " en 2016. Financé par le Royaume des Pays-Bas, ce programme a formé plus d'un millier de jeunes dans le domaine de l'employabilité et de l'entrepreneuriat.

"Au Mali, environ 300.000 jeunes diplômés sortent chaque année des établissements scolaires", souligne Pascal Coulibaly représentant de l'APEJ. Et le conseiller technique du ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle M. Diabaté d'ajouter "L'Etat central ne peut pas employer tous les jeunes". Pire, les formations suivies dans les établissements scolaires sont inadéquates avec l'offre sur le marché de l'emploi.

Partant de tous ces constats, SOS village Mali a initié le programme " the nextecnomie " en 2016 et devrait être en terme cette année mais qui a obtenu une expansion pour 2019. Repartie en deux volets, the nextecnomie vise les jeunes résidents à Bamako ou Sanakoroba âgés de 17 à 30 ans pour le volet employabilité et les jeunes âgés de 17 à 35 ans pour le volet entrepreneuriat. Ainsi, durant ces deux ans, le programme a pu former 1229 jeunes. Parmi eux, 344 ont pu bénéficier d'un stage, 90 ont pu être employés, 77 idées de projets ont été accompagnées financièrement et une dizaine d'entreprises ont également été accompagnées dans le cadre de leur agrandissement.

Aussi, il s'agissait pour SOS village d'impliquer les entreprises dans le processus d'emploi au Mali. C'est pourquoi, il a beaucoup d'entreprises partenaires dans le cadre de ce programme. D'ailleurs, c'est au sein de ces entreprises que les stagiaires du programme ont effectué leurs stages. Néanmoins, certaines entreprises sont toujours réticentes vis-à-vis de cette initiative. Alors, pour les convaincre, SOS village a organisé " la journée de l'employabilité et de la responsabilité sociale des entreprises " le samedi 01 décembre à l'Hôtel Olympe. A cet égard, la coordinatrice du programme Mme Diarra Assitan Traoré a lancé un appel à toutes les entreprises de s'impliquer à cette initiative pour la cause des jeunes.

Par ailleurs, SOS village existe au Mali depuis 1987 et est présent à Sanankoroba, Mopti et Kita. Il accueille, entretient, éduque et accompagne les enfants dès leurs premiers jours jusqu'à l'âge adulte.

Yacouba TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here