Primature : Le vice-directeur en charge des ressources humaines de la banque mondiale reçu par le premier ministre

4

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a accordé une audience, hier à la Primature, au vice-directeur en charge des ressources humaines de la Banque mondiale, le Mauritanien Ousmane Diagana, en visite de travail dans notre pays. L’audience s’est déroulée en présence de la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, le Niger, la Guinée et le Tchad, avec résidence à Bamako, Mme Soukeyna Kane et du ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé.

A sa sortie d’audience, Ousmane Diagana s’est dit très heureux de visiter le Mali où il a passé quatre ans de sa vie professionnelle.

«L’objet de ma visite est d’échanger avec mes collègues du bureau régional de Bamako sur leurs conditions de vie et de travail», a-t-il indiqué. Et d’ajouter que c’est surtout à la faveur de l’arrivée de la nouvelle directrice des opérations que la Banque mondiale a élargi de façon significative son portefeuille au Mali, en intervenant dans les zones qui connaissent un relèvement. Ce qui lui pose, a-t-il estimé, un autre type de défi, à savoir comment accompagner la mise en œuvre réussie de ces programmes.

L’échange avec le chef du gouvernement, a confié Ousmane Diagana, s’est situé autour du renforcement du partenariat entre la Banque mondiale et le Mali, faisant en sorte que les projets importants que l’institution finance au Mali, en particulier au Nord et au Centre, puissent s’exécuter rapidement et avoir des impacts durables sur l’amélioration des conditions de vie des populations.

En outre, Ousmane Diagana a indiqué que les relations entre la Banque mondiale et le Mali sont bonnes et qu’ont connu une continuité, sans jamais connaitre d’arrêt, rappelant que même au moment de la crise, la Banque est restée dans notre pays.

«Après la crise, nous avons accompagné le Mali à l’élaboration de stratégies de développement et nous accompagnons la mise en œuvre de ces stratégies à travers des financements conséquents et innovants», a conclu le vice directeur en charge des ressources humaines de la Banque mondiale.

Aboubacar TRAORÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here