Lettre ouverte à la Communauté Musulmane à propos de l’ordure du quartier bamakois « Médine »

0

La montagne d'ordures du quartier de Médine est un problème de cause à effet, d'un système de vases communicants où le toponyme d'une ville sacrée est repris comme celui d'un quartier de ville massacrée.

La montagne d'ordures de Médine est la preuve flagrante que les Maliens aiment chanter le nom de l'Islam en chœur sans pourtant qu'il ne soit dans leurs cœurs. Pour une population de huit millions à 95 pour cent musulmans, si chaque individu contribuait pour un centime au nom de la ville sacrée de Médine qu'ils visitent à coût de millions de somme d'argent chaque année, la montagne d'ordures de Médine ne sera pas seulement évacuée définitivement mais en lieu et place pourrait surgir une mosquée. C'est seulement et seulement ainsi que les Maliens pourront réconcilier leur foi avec la loi car le cheval de bataille de l'Islam est la propreté dans la propriété.

Les guides spirituels qui arrivent à remplir le Stade Omnisports "Modibo Keita " contigu à la montagne d'ordures en question de fidèles croyants par le verbe pourront arriver à l'éloigner par l'action si tant est vrai que le spirituel dédaigne le mondain et sa saleté.

La montagne d'ordures de Médine est la lecture à haute voix d'un avertissement que le divertissement, même s'il est admis dans la Religion, il doit être suivi de redressement pour ne pas confondre les versets et les vers car les premiers peuvent se faire passer comme les seconds mais pas le contraire tout comme le riche peut jouer au pauvre mais pas aussi le contraire, tout comme la montagne est un mont mais le mont reste tel qu'il est. Cette montagne artificielle de Médine par son odeur et sa couleur lance un appel à l'observateur que les croyants ont préféré le paraître au bien-être, l'apparence à la transparence en faisant de tout leur fait un forfait. Demander aux autorités de s'occuper de cette affaire n'est pas fair car c'est demander au bébé de se toiletter soi-même, car leur rôle est la coordination des activités mais pas leur ordination.

Si chaque mec allant à la Mecque revenait avec un flacon de parfum tout serait parfait de Médine à Médine. Aucun Imam du quartier massacré de Médine ne pourra inviter un de ses homologues de la ville sacrée de Médine sans s'attendre à entendre des blâmes sans état d'âme avec la question incendiaire si le toponyme "Mali" ne rime pas bien avec le mal que le monomime "Malik".

L'Imam de la ville sacrée de Médine demandera son homologue du quartier massacré de Médine pourquoi la montagne d'ordures à Médine et pas ailleurs et ce dernier répliquera pourquoi ailleurs et pas Médine et du coup le Sultan aura découvert Satan. Et on verra que celui qui jouait le turbo en portant le turban est un truc mais pas fort comme un Turc. Quand un menteur a le moteur il y a toujours un accident pas comme un incident.

Un pêcheur avec des péchés ne peut pêcher que des poissons empoisonnés destinés au prêcheur avec des péchés. En consommant ces poissons, il ne peut faire aucune moisson de bénédictions mais de malédictions, pas de consolations mais de désolations. La feuille de l'arbre n'est pas dense et c'est pourquoi elle danse quand l'heure de l'air vient comme une musique ne pouvant museler les branches et le tronc. Il n y a pas de boucher bouché sinon il ne sera pas un boucher et le mouton de tonton courra toujours car pour pouvoir il faut avoir.

La montagne d'ordures de Médine est l'ensemble de toutes les ordures d'ailleurs et tous les ordres non exécutés sur le plan culturel et cultuel par la société malienne dont la malice lui procure des délices en l'absence de tout Procureur.

Il urge à la Communauté Musulmane de purger ses dettes envers la ville sacrée de Médine avec des dattes au quartier massacré de Médine sans date mais avec hâte, les Cheicks et leurs chèques sont les bienvenus.Il ne faut pas avoir peur de perdre aux échecs, peut-être vous êtes un champion latent en dame en attente.

Toute prescription islamique est une prescription d'ici et de là-bas et il faut éviter à être comme un perroquet qui demande à avoir une perruque, ce qui est un cumul de fausses fonctions. Nous nous excusons de nos expressions hardies qui pourraient toucher un Hady quelconque car nous savons que toute haine est une peine et que tout amour est un tour réussi.

Qu'on sache bien qu'un maire n'est pas une mère et loin d'être une mer et un père pas un pair et loin d'être un fer. Cependant l'Imam est l'âme qui n'aime pas l'amalgame, le muezzin ne se fera jamais un muet et cela reste l'enseignement de tout Mufti.

Si le Prophète Muhammad (psl) avait donné à JABAL la balle pour dribbler l'illicite par le licite, il est fort probable qu'Il pourrait s'adresser aux Imams contemporains de passer la balle sans dribbler si ce n'est que par la technique recommandée par l'Entraîneur de tout temps qu'Il est.

Si plus de deux mille Anges quittent un lieu, il doit y avoir au moins un démon sous forme de mont d'ordures et aucun partenariat, même celui de la ville d'Angers avéré avec Bamako ne peut arrêter ces Anges pour dire que les élèves de l'école victime de la proximité avec le démon de mont d'ordures ne se laisseront pas avaler par lui.

Être toujours dépité de son Député n'est pas un bon signe de citoyenneté républicaine, moins religieux. Il faut jouer au hérisson qui est toujours à l'abri de toute trahison. Il ne se fait jamais inviter par le serpent qui préfère la souris et le rat dont la conception de la vie n'est que sourires et ragots pour les avoir sur son menu des plats à minuit ou au-delà.

Il faut préférer comme le hérisson les sourates boudées par les souris et les hayas par les rats.Hormis le hasard du lézard, le hérisson est loin du type de montagne d'ordures de Médine, le temple des souris, des rats et leurs prédateurs En faisant de faux bonds, la souris et le rat pensent pouvoir échapper au serpent. C'est parfois seulement mais pas par foi.

Le hérisson évite tout type de bond pour rester bon. La seule promesse que le serpent peut faire à la souris et au rat , c'est de leur donner une vie plus longue en contre-partie comme le frais de commission à lui amener suffisamment de leurs semblables avant leurs propres tours sur sa table à manger en cas de pénurie. Le hérisson vous déconseille la vie de la souris et du rat mais aussi celle de son grand-frère le porc-épic qui perd ses pics inutilement contre ses adversaires en optant pour une révolution avant l'évolution, pour une solution avant la résolution.

Si la Mecque est Makka, Médine, Madina et Paradis, Baraji, alors la montagne d'ordures de Médine doit disparaître comme un cheveu dans le lait. Nous comptons sur les mamans qui n'ont pas peur du caïman dont le dernier souci est que ça ne caille pas car il a, lui, des écailles sans finesse. Il n'est pas l'élu préféré de la population aquatique près de la sirène, la reine aquatique aux écailles avec finesse, Ba Faro, le phare de la foire patriotique.

Ismaila BALLO
TEL : 74 05 02 14
Gmail : balloismaila90 @gmail.com.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here