Renforcement des systèmes de surveillance des maladies : Le Pr Samba Sow convainc les députés

0

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr Samba Sow était devant les députés hier jeudi 6 décembre, pour répondre à leurs différentes préoccupations sur la ratification de l’ordonnance N° 2018-023/P-RM du 3 septembre 2018 et l’accord de financement signé entre le gouvernement du Mali et l’Association Internationale de Développement (IDA) relatif au financement du Projet Régional d’Amélioration des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE).

Le Pr Samba Sow a d’abord précisé que les fonds alloués à la santé ne sont pas des dépenses mais plutôt un investissement. Avant de justifier le bien-fondé de ce projet dans la sous-région en général et pour le Mali en particulier.

Pour lui, l’adoption de ce projet de loi vise à faire barrage à la dégradation de la santé humaine et animale à travers le renforcement des systèmes d’intervention en cas de catastrophes.

« Le projet REDISSE contribue à renforcer les capacités de surveillance et de préparation épidémiologique dans la sous-région, à apporter une réponse immédiate et efficace aux urgences de santé publique grâce à une approche régionale collaborative et favorise la mise en œuvre des normes sanitaires internationales », a précisé le ministre Samba Sow.

Selon lui, le projet permettra aussi l’amélioration de la production et de la productivité de l’élevage dans la sous-région.

Mieux dit-il, les populations bénéficiaires de ce projet seront protégées des problèmes de santé causés par des maladies transmissibles à potentiel épidémique tels que le choléra, la fièvre jaune, la méningite ainsi que les maladies émergentes comme, Ebola, la grippe aviaire, la fièvre lassa entre autres.

Les élus de la nation après des questions d’éclaircissement, ont salué le bien-fondé de ce projet de loi avant de donner leur quitus à l’unanimité de ceux présents avec 109 voix pour, 0 contre et 0 abstention.

Solo Minta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here