Commerce multilatéral : Renforcement des capacités des secteurs privés dans l’espace CEDEOA

19

Du 4 au 7 décembre derniers, l’hôtel Sheraton de Bamako a abrité un atelier national de renforcement des capacités sur l’accord de facilitation des échanges pour le secteur privé dans l’espace CEDEAO,.Organisé par la chambre de commerce et industrie du Mali (CCIM) en collaboration avec le Centre de Commerce International (ITC), l’objectif était d’informer et de  former le monde des affaires sur le commerce multilatéral sur l’accord de facilitation des échanges.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le représentant du ministre du commerce et de la concurrence, Alhassane Ag Moussa, qui avait à ses cotés le président de la CCIM, Youssouf Bathily, les représentants du ITC, Timothée Bruneteau et des invités de marque.

Dans son mot de bienvenue, le président de la CCIM, a rappelé que cet accord de l’Organisation Mondiale du Commerce  (OMC), entré en vigueur en février 2017, contient des dispositions visant à accélérer le mouvement, la main levée  et le dédouanement des marchandises, y compris les marchandises en transit.

Sa connaissance s’avère donc d’une absolue nécessité pour l’ensemble des opérateurs économiques dans l’exercice de leurs activités commerciales à l’international.

Il dira que c’est pourquoi, la CCIM a saisi cette opportunité que lui ont offerte la CEDEAO et le centre du commerce international (ITC) pour informer et former le monde des affaires et les personnels concernés par le commerce multilatéral sur l’accord de facilitation des échanges. Selon lui, l’objet de cet atelier montre que sa mise en œuvre intégrale pourrait réduire les coûts du commerce de 14,3% en moyenne, et accroitre le commerce mondial de 1 000 milliards de dollars US par an. En effet le Mali, pays de l’hinterland, pourrait tirer beaucoup d’avantage de la vulgarisation et de la mise de cet accord. Avant de remercier la commission de la CEDEAO et l’ITC pour leur accompagnement a organisé cet atelier.

Selon le représentant du centre de commerce international, Timothée Bruneteau, cet atelier de deux 2jours est le fruit de l’excellence coopération engagée déjà depuis plusieurs années entre ITC et la commission de la CEDEAO avec la CCIM.

C’est grâce au soutien financier et à la confiance accordée par l’agence de coopération Danoise au développement DANIDA, au ITC dans l’accompagnement de la mise en œuvre de l’accord de facilitation des échanges de l’OMC, Agence danoise. A sa suite, il dira que l’accord fait l’objet de cette formation, un outil fantastique pour le secteur privé.

Le ministre du commerce et de la concurrence, Alhassane Ag Moussa, dans son discours d’ouverture a signalé que c’est en décembre 2013 lors de la 9ème conférence ministérielle tenue à l’Indonésie, cet accord permet d’améliorer les procédures douanières, la transparence et de favoriser la coopération entre les agents aux frontières.

Il s’agit concrètement de la simplification des procédures d’importation, d’exportation et de transit, de la modernisation des outils et de l’harmonisation des documents commerciaux. Il a invité les participants à suivre avec beaucoup d’intérêt cette formation qui est d’une grande utilité et qui permettra, à notre économie d’améliorer son environnement par, entre autres, l’allégement des couts, des délais et des procédures liés aux activités commerciales.

Fatogoma Coulibaly

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here