Fête des sciences: Une incitation à embrasser les matières scientifiques

0

Les travaux de la 3ème édition de la fête des sciences, se sont bouclés le week-end dernier, sous le signe d’un espoir de lendemains meilleurs pour notre pays, dans les disciplines scientifiques. Ces journées auxquelles ont pris part des élèves de 18 académies, venus pratiquement de toutes les régions du Mali, y compris Kidal et Ménaka, ont permis de partager ensemble, des moments riches en savoir scientifique. Elles se sont déroulées dans la Faculté des sciences et techniques de Bamako.

La cérémonie d’ouverture de ces journées étaient présidées par Mme le ministre de l’Innovation et de la Recherche scientifique, Pr AssétouFounèSamaké Migan. Dans son allocution elle dira que pour l’édition de cette année, divers slogans révélateurs ont été développés en vue de susciter la motivation des jeunes. Il s’agit de: « maîtriser la science, c’est maîtriser votre avenir »; « dôniakènè »; « la science et l’innovation au service du développement durable » et « notre Maliba avance avec la science ».

Ces journées ont été mises à profit, pour faire des démonstrations, des visites de labos et des conférences débats sur des sujets d’actualité a souligné Mme le ministre. Ces sujets portent, entre autres sur: « la science, la technologie et le développement durable » ; « l’innovation pour l’émergence du Mali etc ». Selon elle, ces journées de découverte, ont permis à ces élèves, de se connaître, de s’informer et de s’instruire.

Auparavant, le représentant résident de l’UNESCO au Mali, Hervé Marchand a fait savoir que la fête des sciences offre une chance de définir de nouvelles stratégies et de partage des bonnes pratiques pour le développement de celles-ci. Pour ce faire, l’UNESCO est totalement mobilisé parce que cette question, en plus de relever des droits humains, permettra au pays de tirer le meilleur parti des capacités humaines pour atteindre les Objectifs du développement durable (ODD).

Quant au chargé d’affaires de l’ambassade de la Chine au Mali, son pays attache une priorité au développement du Mali et à l’épanouissement de sa jeunesse. C’est pourquoi, au cours de ces dernières années, beaucoup d’acquis ont été enregistrés dans la coopération éducative sino-malienne. Ceux-ci, ont été matérialisés par la construction de la Cité universitaire de Kabala et l’octroi d’une cinquantaine de bourses par an, aux étudiants maliens.

De même, pour consolider, la coopération sino-africaine, lors du Sommet de Beijing, tenu au mois de septembre passé, le président chinois a pris l’engagement d’accorder 50 000 bourses d’études aux pays africains. Aussi, pour mettre un cachet particulier à cette coopération, 2 000 jeunes africains seront retenus dans le cadre des programmes d’échanges entre la Chine et ses pays amis.

Dr Amadou Koné de la Commission d’organisation dira, de son côté, que la fête des sciences est une initiative de Mme le ministre, Pr AssétouFounèSamaké Migan. Cette plateforme a été mise en route, pour promouvoir la culture scientifique au Mali. A travers cette promotion, il s’agira de mettre l’accent sur la formation des jeunes filles dans les sciences, tout en les incitant à s’orienter vers ces disciplines.

Signalons que ces trois jours ont été mis à profit pour organiser les concours entre les élèves des différentes régions du pays, afin de réveiller chez eux, la curiosité scientifique.

Diakalia M Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here