L’UNTM boycottera la conférence sociale et prépare un préavis de grève

9

Suite à l’échec des négociations avec le gouvernement, vendredi 7 décembre, l’Union Nationale des travailleurs du Mali a décidé de sortir la grosse artillerie : un préavis de grève qui sera déposé dans les jours à venir. La centrale syndicale décide aussi de ne pas participer à la conférence sociale initiée par le gouvernement les 15 et 16 janvier 2019. Selon un responsable syndical qui préfère garder l'anonymat, 'UNTM a déposé, le 2 mai 2018, un cahier de doléances en 12 points sur la table du gouvernement. "Vu le conteste difficile du pays, l'UNTM a jugé utile de ne pas faire accompagner le cahier de doléances d'un préavis de grève", confie notre interlocuteur. Mais les négociations engagées par la suite ont été interrompues par les turbulences de l'élection présidentielle. Elles ont repris après les élections, avec la mise en place d’une commission de conciliation qui a travaillé pendant 45 jours sur les points de revendications. Les deux points principaux qui ont fait échouer les négociations, vendredi 7 décembre, sont la hausse de la grille salariale et le rallongement de l’âge de la retraite des fonctionnaires.
Par rapport à l’âge de la retraite, le gouvernement a proposé de rallonger uniquement celui des travailleurs de la catégorie ‘’C’’ pour le fixer à 58 ans.

L’UNTM, elle, demande que l'âge de départ à la retraite des travailleurs de la catégorie A titulaires d'un DEA ou d'un doctorat soit prolongé à 65 ans; que les travailleurs titulaires d'une maîtrise voient leur départ à la retraite fixé à 64 ans et que les détendeurs de licences aillent à la retraite à partir de 63 ans. Quant aux travailleurs de catégories ‘’B’’ et "D", l'UNTM propose que leur âge de départ à la retraite soit porté respectivement à 62 ans et 61 ans.

Par ailleurs, l'UNTM estime que son cahier de doléances n'a rien à voir avec la conférence sociale et ne souhaite pas qu'il y soit exposé. "Les carrières et salaires des travailleurs ne se discuteront pas sur la place publique", prévient notre interlocuteur. Il nous révèle que la semaine prochaine, une délégation du Bureau exécutif de l’UNTM quittera Bamako pour rencontrer les militants de base dans les régions. À la fin de cette tournée de trois jours, l’UNTM compte déposer un préavis de grève.

Source: Journal Procès-verbal.

Abdoulaye Koné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here