Lutte contre le terrorisme : L’expérience de l’ICAA sollicitée par l’Irak

4

La capitale irakienne, Bagdad, abrite dans le premier trimestre de 2019, une conférence internationale sur le terrorisme et l’extrémisme violent. Dans cette perspective, la partie irakienne, représentée par la fondation El Hakim, sollicite et obtient le soutien de l’Institut culturel Afro-arabe (ICAA).

C’est par la signature d’un protocole d’accord, entre le directeur de l’ICAA, Dr Mohamed Salem Soufi, et le président de la fondation El Hakim, Dr Mohamed Tulki Diassem Abou Kalal, que les deux parties ont matérialisé leur collaboration dans le cadre de l’organisation de cette rencontre internationale sur le terrorisme et l’extrémisme violent. C’était le samedi dernier au siège de l’Institut.

La signature de ce protocole d’accord qui est une émanation des recommandations du 4e sommet Afrique-monde arabe, tenu en 2016 à Malabo, qui demande aux deux parties d’apporter leur assistance technique et financière et vis-versa, afin que l’institut puisse atteindre ses objectifs. Il s’agit, à travers cette conférence, de dégager une stratégie commune pour les pays africains et arabe dans la lutte contre le terrorisme. L’ICAA, qui a une expérience dans ce domaine, va apporter son savoir-faire pour faire de cette rencontre irakienne une réussite.

Il s’agit, pour la fondation, à travers ce protocole d’accord d’apporter leur concours à l’ICAA dans sa quête permanent de développement économique social et culturel des pays africain et arabe. Comme le dit le directeur de l’ICAA, “l’institut est un point de liaison entre le monde arabe et l’Afrique”.

Pour le président de la Fondation El Hakim, l’organisation de cette conférence internationale en Irak est la manifestation de la volonté des autorités irakiennes de signer son retour dans le cadre de la coopération avec les pays africains. Elle est une manière pour Bagdad de tendre la main aux africains afin de trouver une solution au problème commun au monde entier : le terrorisme.

Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here