Rencontre ministre du Commerce-Associations des consommateurs : Des missions conjointes de contrôle de qualité des hydrocarbures prévues en 2019

C’est l’une des principales recommandations issues de la rencontre d’échanges et d’informations tenue le 5 décembre dernier entre les deux parties

Habillé tout de blanc, le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Ahmed Moussa, a présidé le 5 décembre dernier, dans la salle de conférence de son département, les travaux de la réunion d’échanges et d’information avec les responsables et les représentants des associations des consommateurs du Mali. A cette occasion le ministre était accompagné par les techniciens de son cabinet et les responsables des services rattachés de son département, ainsi que des structures faitières du secteur du commerce.

L’occasion était opportune pour le ministre de faire d’abord le point recommandations issues de la réunions de la Commission nationale de lutte contre la fraude et les pratiques de concurrence déloyale et celle du Conseil national des prix tenues respectivement tenue le 8 novembre et le 23 novembre 2018.

Avant d’ouvrir les débats, au cours desquels les participants ont élaboré des plans d’actions de travail au nombre desquels on peut retenu, entre autres : élaborer un chronogramme de mise en œuvre des recommandations de la réunion de la Commission nationale de lutte contre la fraude ; réfléchir sur les modalités pratiques de réduction des intermédiaires dans la vente du bétail ; inviter le ministère de l’Agriculture et la CMDT à participer à la prochaine réunion du Conseil national des prix en mars 2019 ; organiser des missions conjointes de sensibilisation et d’information dans les régions dans le cadre de la lutte contre la fraude en appui à la lettre circulaire de la Chambre de commerce et d’Industrie du Mali déjà dispatchée en mars 2019 ; rencontrer la Direction nationale des transports terrestres, maritimes et fluviaux sur les questions liées à l’éventuelle augmentation du prix des transports en commun ; organiser des missions conjointes de contrôle de qualité des hydrocarbures et de rendre régulières les communications entre les services techniques et les associations des consommateurs.

AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here