Sport de combat: Le Mali s’est mis au sambo

Art martial russe, le sambo s’offre un premier rendez-vous national au Mali à l’occasion du premier championnat national organisé dimanche 9 décembre au Palais des Sports Salamatou Maiga à Bamako par l’association malienne de sambo.

Ça bien swinguer avec le sambo ce dimanche au Palais des Sports. Le sport de combat russe a en effet pris corps dans la capitale malienne pour le premier championnat national.

Présidé par l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Mali avec à ses côtés son attaché de presse et le représentant du ministre des Sports, les combattants sont venus nombreux pour ce top départ.

Le tout agrémenté de projections, de soumissions, d’immobilisations, sur un tapis circulaire. Le sambo, né en ex-Union soviétique dans les années 1920-1930, a cherché à prendre le meilleur des luttes des différentes républiques de l’époque (Yakoutie, Tatarstan, Géorgie, Azerbaïdjan, Moldavie, etc). C’est une discipline très pratiquée par les militaires russes et les forces spéciales.

C’est à l’association malienne de sambo avec le soutien de l’ambassade de la Fédération de Russie que le Mali doit l’initiative d’une grande première.

Une association toute jeune, qui n’a que 5 ans d’existence, mais qui a pris le taureau par les cornes. « C’est pour montrer qu’on existe qu’on a voulu organiser ce premier championnat du Mali, précise , le président de l’association me Gausseur Sidibé. On n’avait pas de salle ; on louait donc une arène»

Pour le premier championnat, le Palais des Sports a rassemblé les meilleurs jeunes du Mali, mais pas seulement.

Les séniors et les vétérans désigneront aussi leurs premiers lauréats.

D’autres associations sportives adeptes du sambo et engagées à Bamako: « Il y a en beaucoup, il existe un club de lutte qui va s’essayer au sambo », précise un arbitre.

L’ambassadeur de la Fédération de Russie au Mali, Alexey Doulian a décerné un diplôme d’honneur à me Gaoussou Sidibé.

L’expert arbitral international algérien, a remi une médaille au diplomate russe. Le présentant du ministre des Sports, s’est felicité de ce premier championnat du Mali avant de demander un rapport aux organisateurs afin de sortir de leur statut d’association pour « l’agrément provisoire »

B.D.S

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here