Bourse du travail : Ben Kattra introduit les démons de la division au Syntade

Soupçonné d’être l’instigateur de la fronde au Syndicat national des travailleurs des administrations d’Etat (Syntade), Maouloud Ben Kattra, ci-devant ministre de la Fonction publique et de l’Emploi, est désormais considéré comme l’ennemi à abattre par le camp de Yacouba Katilé, secrétaire général du Syntade et de l’UNTM.

Aux termes du 13è congrès ordinaire du Syntade, le 22 novembre 2018, une crise est née entre le camp du secrétaire Yacouba Katilé et le camp de Khefing Kanté, secrétaire général de la Section syndicale des services de l’administration générale.

Khefing Kanté et son camp accusent le secrétaire général Katilé d’avoir violé les textes et règlements. Selon Kanté, “les travailleurs sont assez avertis et nos textes sont violés par le premier responsable censé être le gardien et le garant des valeurs du syndicalisme au Mali. Le peuple est notre témoin, si Katilé ne part pas, nous demanderons aux camarades travailleurs de le faire, car personne ne peut parler au nom des travailleurs en dehors de la légitimité et de la légalité requises. Il faut sauver l’UNTM et les travailleurs maliens. Bientôt un très grand meeting à la Bourse du travail pour réclamer le départ du désormais ancien secrétaire général du Syntade”.

Pour les partisans de M. Katilé, cette fronde est exacerbée par l’ancien bras droit du secrétaire général de l’UNTM et ancien ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra.

A en croire le site d’information Alerte24, Yacouba Katilé accuse publiquement son ancien bras droit d’être à la base de la cabale contre sa personne. “La convocation du congrès ordinaire relève des prérogatives du bureau sortant. Ce 13e congrès a été convoqué en toute légalité, conformément aux statuts et règlement intérieur du Syntade. Pour preuve, lors du congrès nous avons travaillé pour le renouvellement des structures de base et la création des commissions de travail. Dans cette dynamique, certaines difficultés ont été constatées au niveau de la Caisse malienne de sécurité sociale. Personnellement, j’ai demandé de reprendre le processus de renouvellement du bureau”.

Selon le même site, le secrétaire général de l’UNTM déclare que la situation actuelle est l’œuvre de certaines personnes en perte de vitesse et de crédibilité au sein du mouvement syndical. “Parmi eux, il faut citer notre ancien camarade et ancien ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra. Il a quitté le mouvement syndical de lui-même pour occuper un poste ministériel. Et aujourd’hui, c’est lui le principal instigateur des coups bas”.

Désormais, la guerre est déclarée entre ces deux personnalités du mouvement syndical. Une nouvelle crise s’annonce donc au sein du Syntade et de l’UNTM. Une situation qui ne va pas arranger la situation des travailleurs, car elle intervient au moment où l’UNTM voulait hausser ton face au gouvernement.

Doumbia

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here