Centre de formation professionnel de Keniéba: Un appel aux dons est lancé

Dans la cadre du projet Adéquation formation emploi dans le cercle de Keniéba (AFECK), l’agence Cowater Sogema et le Conseil de cercle de Keniéba ont organisé une journée de Plaidoyer pour le financement du centre de Formation Professionnel Permanent de Keniéba. La journée a été lancée, ce mardi, par Idrissa Guindo, Secrétaire général du ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne.

Le coût total de construction et d’équipement du Centre s’élève à 2 milliards FCFA, sur une durée de deux ans. Cependant, la somme mobilisable est de 1,150 milliards FCFA. Soit 57% du budget. Pis, explique Bakhaga Fatima Camara, présidente du Conseil de cercle de Keniéba, sur 1,5 milliards FCFA nécessaire en 2019, moins de 500 millions FCFA sont mobilisables. Face à l’urgence, Bakhaga Fatima Camara « interpelle »  du haut de sa « tribune ».

«J’interpelle, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne; le Gouverneur de la région de Kayes; le président de Conseil régional de Kayes; les honorables députés du cercle de Keniéba; les sociétés minières résidant à Keniéba…. Je place mon espoir en vous tous pour boucler le financement de ce projet», plaide la présidente du Conseil de cercle de Keniéba, à l’ouverture de la journée.

Considéré comme l’un des cercles les plus riches au Mali, le cercle de Keniéba enregistre cependant un des plus faibles taux de scolarisation au Mali. Les parents préfèrent leurs enfants sur les sites d’orpaillage que dans les salles de classe. Un fait qui augmente la déperdition scolaire. Selon le rapport du CAP, du Lycée de Keniéba et de l’Unicef, entre 2014 et 2017, 8 669 élèves dont 3 573 filles ont été soit déscolarisés, soit exclus. Ces jeunes, explique le consultant, ont besoin d’avoir une qualification pour mieux monnayer leur force de travail.

Le projet Adéquation formation emploi dans le cercle de Keniéba comporte trois composantes: le développement de l’offre de formation professionnelle dans le cercle de Keniéba; le renforcement des capacités de la main-d’œuvre locale et l’entreprenariat local; et Le réseautage stratégique public-privé entre les acteurs locaux. Exécuté par le Cowater Sogema le projet AFECK est financé à 75 % par Affaires mondiales Canada (AMC) et la société minière B2Gold à hauteur de 25 %.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here