Conflit entre communautés dogon et peulh : Dental Niebé et l’association des griots dogons appellent à la réconciliation

Un conflit opposant les communautés dogon et peulh dans la région de Mopti fait depuis plusieurs mois de nombreuses victimes. En raison de la gravité de la situation, l’association Dental Niebé et celle des griots dogons, en collaboration avec le groupe Weltaré d’Afrique, ont organisé une conférence de presse le samedi 8 décembre à la Maison de la presse. Elles appellent ces deux communautés à se réconcilier.

La conférence de presse était animée par le président de l’association Dental Niebé Oumar Sarré et le président de l’association des griots dogons, Seydou Singoé.

Selon Oumar Sarré, si un conflit s’établit aujourd’hui entre les communautés dogon et peulh, qui vivaient en parfaite symbiose, les griots de ces deux communautés se doivent de jouer le rôle de négociateur. Il a expliqué que ce conflit est un défi majeur qui appelle à la concertation. Oumar Sarré a, au nom de l’association Dental Niebé et de l’association des griots dogons, demandé aux deux communautés de se réconcilier.

«Nous sommes convaincus que nos valeurs coutumières n’ont pas perdu leur valeur. C’est pour cela que nous sommes sûrs qu’elles nous écouteront comme leurs grands-parents ont écouté et respecté les engagements et les prières de nos grands-parents. Nous devons renforcer notre lien de solidarité pour que la paix règne sur notre communauté», a-t-il déclaré.

Le président de l’association Dental Niebé a interpellé le gouvernement et la communauté internationale en leur demandant de se rappeler leur rôle de protecteur. Avant de dénoncer leur silence et leur inaction sur les différences fictives qui opposent les Peulhs et les Dogons.

Le conférencier dit regretter que Barkhane ait pu contrôler la région de Kidal pendant plusieurs mois, mais pas le centre du Mali pourtant moins vaste. Il a en outre dénoncé l’inaction du G5 Sahel et l’a invité à s’intéresser au «prétendu conflit qui oppose les Peulhs et les Dogons». Car, dit-il, «ce conflit est une histoire montée de toutes pièces».

Diango COULIBALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here