Fondation pour l’enfance : Lobbo Traoré passe le témoin à son époux ATT

Après seize années de gestion à la tête de la Fondation pour l’enfance, l’ex Première Dame Touré Lobbo Traoré a passé le témoin à son époux Amadou Toumani Touré. C’était au cours d’une cérémonie sobre et pleine d’émotion le jeudi 06 décembre dernier dans l’enceinte de la Fondation, sise à l’ACI 2000. On notait la présence de l’administrateur général de la Fondation, Dramane Ouattara, du personnel de la Fondation, du cabinet présidentiel et de celui du centre hospitalier « Mère – enfant » le Luxembourg. La cérémonie était coprésidée par le couple présidentiel.

Dans un premier temps, l’administrateur général Dramane Ouattara a présenté le bilan général de la Fondation de 2002 à nos jours. À ses dires, l’équipe a hérité en 2002 d’un portefeuille de 12 projets et programmes dans divers domaines notamment: les projets dans le domaine de l’éducation, de la santé communautaire, de la prévention des maladies, le projet IEC sur le VIH/ SIDA , le projet de lutte contre la poliomyélite, l’accès à l’eau potable, l’insertion des handicapés, les activités génératrices de revenus, la construction des mosquées, l’appui nutritionnel et le projet phare du centre hospitalier « Mère – enfant » le Luxembourg. Pour l’administrateur délégué, ces différents projets ont été exécutés à hauteur de souhait et ont enregistré des résultats positifs. Si le projet de santé communautaire a permis la construction et la réhabilitation des centres de santé et des maternités rurales dans plusieurs localités à travers le pays, le programme la prévention des maladies a touché près de 4.750.000 enfants et femmes contre les maladies cibles du programme élargie de vaccination, la lutte contre la poliomyélite, tétanos, la rougeole et autres. Tandis que le programme d’évacuation sanitaire a permis à plus 200 enfants dans le milieu défavorisé de bénéficier d’une évacuation sanitaire en Europe dont 87% concernent des cardiopathies. Dans le domaine de la protection de l’enfance, 5000 enfants de 6 à 15 ans dans les régions de Ségou et Mopti ont été reçus dans les centres d’écoute et de foyers de type familial suivi de leur réinsertion après des formations à l’école classique et aux métiers divers. Par contre dans le cadre des activités génératrices de revenus des associations et groupements féminins ont bénéficié 400 moulins, plus de 220 plateforme multifonctionnelles, 700 machines à coudre, 150 kits agricoles, la formation en gestion et en maintenance de 950 femmes, la formation en broderie et dessins de près de 400 femmes et jeunes filles entre autres. À cela s’ajoute l’appui nutritionnel de 850 tonnes tous produits confondus, des dons d’équipements aux forces armées et de sécurité et des personnes handicapées entre autres. Dans son intervention, la présidente sortante Touré Lobbo Traoré, très émue, a souligné que la Fondation incarne une grande et belle aventure humaine, qu’elle doit son succès à toutes celles et ceux qui ont contribué à la réalisation de ses objectifs notamment le personnel et les partenaires. C’est pourquoi elle a rendu un hommage mérité à ces hommes et femmes et les remercié pour les résultats obtenus malgré les nombreux défis auxquels la structure était confrontée en 2002. Elle a aussi remercié son époux Amadou Toumani Touré pour la confiance placée en elle et pour ses orientations. Mme Touré Lobo Traoré a dit ceci à son époux : « lorsque vous m’aviez confié la Fondation pour l’enfance, votre décision m’est parue comme un défi parce qu’à cette occasion, vous m’aviez intimé l’ordre de ne compter que sur mes forces et celles de mes collaborateurs compte tenu de la situation dans laquelle vous vous trouviez. Vous m’aviez dit alors que vous me confie la Fondation mais vous êtes au regret de dire que vous ne pourriez pas m’aider sur le plan financier pour des raisons évidentes. » Elle n’a pas manqué de revenir sur les évènements de mars 2012 qui ont failli porter un coup fatal à la Fondation. Mais selon elle, malgré ces épreuves difficiles, grâce à l’extraordinaire capacité du centre « Mère – enfant » son budget de fonctionnement est passé de 650 millions de FCFA en 2000 à plus de 2 milliards en 2017 chose dont il faut être fier et qui mérite d’être saluée à sa juste valeur.

En prenant la parole, l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré non moins nouveau président de la Fondation pour l’enfance, après avoir loué les qualités de son épouse et de l’administrateur général, s’est dit fier des réalisations faites dans différents domaines durant ces dernières années et malgré les difficultés. Par la même occasion, il a invité ces derniers àl’accompagner par les critiques, conseils et suggestions pour que la structure puis atteigne ses objectifs. La cérémonie a pris fin par la remise des documents de la structure suivie de l’accolade du couple présidentiel.

Mamadou Nimaga

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here