Lutte contre la corruption et la délinquance financière : Une semaine de sensibilisation pour éradiquer le phénomène

Du 9 au 16 décembre 2018 se tient une campagne d’information, de sensibilisation et d’éducation contre la corruption et les dangers liés à cette pratique. Elle concerne l’ensemble du territoire national.

Le ministère de la Réforme de l’administration et de la Transparence de la vie publique, conformément à ses missions et la volonté de mieux l’accomplir, a engagé le combat contre la corruption et la délinquance financière au Mali. C’est dans cette perspective qu’une semaine d’information, de sensibilisation et d’éducation contre ce fléau a été lancée ce mardi au Mémorial Modibo Kéita.

La cérémonie de lancement était placée sous la présidence du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, en présence de la cheffe du département de la Transparence de la vie publique, Safia Boly, des présidents des institutions, des membres du gouvernement et des structures dédiées à la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite.

L’objectif de cet événement est de permettre aux institutions étatiques et aux acteurs non étatiques de réfléchir sur les causes, les manifestations, les conséquences socio-économiques et les stratégies de lutte à développer pour réduire l’ampleur du phénomène.

Parlant des conséquences de la corruption, le ministre Safia Boly a rappelé à l’assistance, qu’en plus de saper les institutions démocratiques, elle ralentit le développement économique et en même temps, entraine l’instabilité gouvernementale.

L’occasion était propice pour elle de rappeler les efforts déjà déployés par le gouvernement dans le combat contre la corruption et l’enrichissement illicite. Au nombre des actions, on peut citer la prévention et la répression de l’enrichissement au Mali, la gestion rationnelle et efficiente des ressources publiques, la transparence dans la gestion des finances publiques, la redevabilité des agents publics, la déclaration des biens des responsables de la gestion publique.

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a laissé entendre que tout le monde à son niveau est concerné par cette lutte. “Tout le monde est concerné dans ce sens que chacun d’entre nous à quelque niveau qu’il soit, doit faire en sorte de ne pas tenter, de ne pas

céder à la tentation”, a prévenu le Premier ministre. Avant d’ajouter que “le gouvernement veillera à ce que la discipline soit instaurée en matière de la gestion des ressources publique”.

Profitant de cette tribune, le PM Soumeylou Boubèye Maïga a aussi assuré le ministre Safia Boly de son soutien quant à sa proposition de moraliser et de rationaliser les dépenses publiques. “Nous allons faire qu’à ce niveau-là, les déperditions constatées soient combattues et sur la base de cette lutte-là, transférer au bénéfice des citoyens, toutes les ressources que nous pourrions être en possession”, a-t-il assuré.

Au cours de la semaine de sensibilisation, des questions telles que ” la synergie d’actions entre les structures de contrôles impliquées dans la lutte contre la corruption ; la promotion des mécanismes de contrôle de lutte contre la corruption”, etc.

Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here