Prorogation du mandat des députés: La Loi promulguée

Selon nos informations, le président de la République a promulgué la loi organique prorogeant le mandat des députés. Il s’agit de la loi n°2018-067 du 06 décembre 2018 portant loi organique relative à la prorogation du mandat des députés à l’Assemblée nationale. L’Assemblée nationale avait délibéré et adopté cette loi en sa séance du 15 novembre 2018. Le président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : «Article 1er : Le mandat des députés de la Vème législature, objet de l’Arrêt n°2013-12/CC-EL du 31 décembre 2013, est prorogé jusqu’au 30 juin 2019. Article 2 : La présente loi organique sera enregistrée et publiée au Journal officiel. Bamako, le 06 décembre 2018, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita.»

Des chefs de dépôt d’armes outillés

27 stagiaires de l’Armée de terre, de la Garde, de la Police et de la Gendarmerie nationale ont reçu, le jeudi 6 décembre, leur attestation après 4 jours de formation sur la gestion sécuritaire. Intitulé «Gestion de la Sécurité Physique et du Stockage des Armes, des Munitions et des Explosifs», ce module répond à la vision actuelle de la hiérarchie pour la sauvegarde du patrimoine militaire.

Niamey

Niamey est la capitale du Niger, située sur le fleuve Niger dans l’extrême ouest du pays. Fondée au XIXe siècle, longtemps restée un village de quelques centaines d’habitants, Niamey a considérablement augmenté sa population à partir du milieu des années 1940 pour atteindre 1 302 910 habitants en 2011, la ville la plus peuplée du Niger. Depuis le 24 novembre 1988, la ville, qui compte cinq communes, est constituée en une communauté urbaine dénommée Communauté urbaine de Niamey. Les fondateurs du village de Niamey seraient des Maouri, venus de Matankari vers la fin du XIXe siècle. Ils se seraient installés sur une île appelée Neni Goungou face au Niamey actuel, avant de venir s’implanter sur la rive gauche du Niger, dit-on, à côté d’un arbre ce qui donnera plus tard le nom au village : Niame pour Nia, le nom de l’arbre et me en djerma qui signifie rivage où l’on puise de l’eau. Niamey est alors le chef-lieu du cercle de Djerma qui comprendra les régions comprises entre le fleuve et le Dallol Bosso.

Sans conscience

Des pneus brûlés à Bamako ? Eh bien qu’ils continuent à tout brûler, on va les applaudir pour le bonheur de ce pays. Tous ces politiciens sont pareils : opposition et majorité !!! À quoi a servi la médiation des chefs religieux l’autre jour, ils ont été roulés dans la farine ! !! Il n’y a pas pire espèce qu’un homme politique, il suffit qu’il trouve à manger c’est tout ! Ils n’ont aucune conviction. Le plus étonnant, personne n’a vu le visage de ces leaders politiques samedi matin à part Mariko et Madame Sy Kadiatou Sow.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here