Timbuktu Youth Empowerment : Un programme innovant au service de la région de Tombouctou

9

Dans le cadre de la relance des activités économiques et partant du développement de la région de Tombouctou, l’hôtel Onomo de Bamako a servi de cadre, ce mardi 11 décembre 2018 à la cérémonie de lancement du projet Timbuktu Youth empowerment. Ce projet initié par l’association des anciens boursiers du programme américain Mandela Washington Fellowship bénéficie de l’accompagnement de l’Ambassade américaine, de Donilabs, d’accountability labs, etc. Les activités se sont déroulées en présence du chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis au Mali, Grégory Garland.

 

La jeunesse de Tombouctou se mobilise de plus en plus pour la cause du développement de leur région. Une localité victime de la montée en puissance du terrorisme depuis 2012. Une situation qui a contraint beaucoup de jeunes à migrer ou pire à rejoindre le camp ennemi. Les anciens boursiers du programme américain Mandela Washington Fellowship ayant trouvé comme explication à toutes ces situations le chômage des jeunes, chômage lui-même tributaire du manque d’opportunité économique dans la région, ont jugé nécessaire de mettre en place un programme d’accompagnement des jeunes en entrepreneuriat. Ce programme dénommé Timbuktu Youth Empowerment a pour ambition de former des jeunes sur la base de projets innovants. « Ce projet a pour vision de dynamiser l’économie locale de Tombouctou en permettant aux jeunes d’être responsables dans leurs communautés. Nous voulons leur permettre de devenir des acteurs de développement », explique Bilaly Dicko, directeur exécutif du projet.

À l’issue de cette formation qui ne concernera pour un début que 25 jeunes ayant déjà des projets en place, mais qui ont besoin d’accompagnement, le meilleur projet sera récompensé par une somme de 1000$ par le partenaire SUGUBA. Les trois meilleurs projets recevront une formation de six (6) mois de la part de l’incubateur Donilab. En dehors de tous ceux-ci, 15 de ces 25 participants bénéficieront des stages professionnels. Enfin, 3 participants bénéficieront également de stage à African Development university au Niger.

À propos de ce projet, le chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis au Mali, Grégory Garland, se dit « impatient de voir comment ce projet évoluera et quelle différence cela fera dans la région de Tombouctou, où un accès accru des jeunes aux opportunités leur permettra de se développer en tant que leaders et d’accroitre la stabilité et la prospérité de leur région ». Ce projet est financé par les États-Unis à hauteur de quatre millions cinq cent mille FCFA (14 500 000). Le but de ces financements américains est de faire des « Jeunes Africains […] une force d’ingéniosité et de prospérité économique, appuyant la paix et la sécurité pour tous », précise M. Garland.

Fousseni TOGOLA

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here