Coopération : Le nouvel Ambassadeur de France au Mali rencontre la presse

Le nouvel Ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer, a organisé mardi dernier une rencontre avec les hommes de médias. C’était à la faveur d’un dîner à la résidence de France. Outre les représentants de la Haute autorité de la communication (HAC), la rencontre a regroupé plusieurs représentants d’organes de presse et responsables des services de l’Ambassade.

Le représentant diplomatique de la France au Mali a remercié la presse pour avoir répondu à son invitation. Il a expliqué que la relation entre Etats est importante. « Mais, a-t-il dit, ce qui la rend durable ce sont les relations entre les êtres humains».

L’objet de la rencontre, c’est l’amitié et la convivialité. Il s’agissait également pour la presse d’échanger et de faire d’amples connaissances avec certains responsables de l’ensemble des services de l’Ambassade. Joël Meyer a salué les hommes de médias qui, au service de l’information des citoyens, de la démocratie, de l’intérêt général, travaillent parfois dans des conditions très difficiles, souvent au risque de leur vie. Il a souligné que le métier reste très dangereux, pas seulement au Sahel, mais partout dans le monde.

Au cours de son intervention, le diplomate a fait une présentation notamment du Consulat général de France au Mali, de la régie diplomatique, de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), du Campus France Mali, de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), de l’Institut français du Mali, et de l’Etablissement « Liberté ». Rappelons que l’aide française au Mali répond à un double objectif : contribuer à la stabilisation du Nord et du Centre du pays en favorisant le retour de l’Etat et des services de base auprès des populations, l’accompagnement des politiques publiques pour un développement équilibré de l’ensemble du pays. Elle est présente à travers des coopérations décentralisées dynamiques (au nombre de 68) entre des collectivités territoriales françaises et maliennes. Pour la période 2016-2018, le montant de l’aide en faveur du Mali mobilisée par cette coopération est d’environ 8,7 millions d’euros (soit 5,698 milliards de Fcfa). Les projets touchent une grande diversité sectorielle : protection de l’environnement, commerce, aide alimentaire et aide humanitaire, eau et assainissement, santé, gouvernance locale, agriculture et développement rural, éducation. La France est résolument engagée dans l’accompagnement de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger. Elle finance 26 projets dans le Nord et le Centre du Mali. La France apporte également son appui technique et financier à l’ambitieuse réforme de l’enseignement supérieur engagée par notre Gouvernement.

Rappelons que le Mali figure parmi les pays prioritaires éligibles à l’aide alimentaire de la France. Son total s’élève à près de 11,5 milliards de Fcfa apportés au Mali depuis 2012. Au titre de cette année, la France a financé une aide alimentaire d’urgence à hauteur de 1,5 milliard de Fcfa.

Aminata Dindi

SISSOKO

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here