En déplacement en Chine : Le ministre Lassine Bouaré fait des affaires

8

Plus qu’une balade, loin de toute action en faveur de la paix, c’est à une mission d’affaires à laquelle le ministre Lassine Bouaré s’est adonné en Chine.

Le ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, Lassine Bouaré, a créé une tension entre les acteurs du processus impliqués dans l’accord. Qu’est-ce qui explique son choix de se déplacer avec une forte délégation dans un pays comme la Chine ?

En plus de l’inopportunité de ce voyage lointain, le choix des participants fait grand bruit. A commencer par son département où nombre des cadres s’interrogent sur le mobile de la visite et le choix des personnes qui l’ont accompagné à ce périple. Pis, au sein des groupes armés, l’on ne comprend pas la portée de la démarche de M. Bouaré qui, visiblement, a saigné les caisses du département.

Pendant ces temps, le ministère ploie sous le poids des factures impayées et d’autres dépenses de fonctionnement. Pourtant à son arrivée, la première décision de Lassine Bouaré était de réduire le train de vie du département et en même temps de rationner les dépenses pour, disait-il, atteindre les objectifs.

Le déplacement de la Chine a coûté cher alors que le montant injecté dans le voyage est à même de pouvoir tenir plusieurs rencontres communautaires au nom de la paix. Pourquoi maintenant ? La logique voudrait que les objectifs attendus par ce déplacement en Chine cadrent avec les orientations du département en matière de recherche de la paix.

La République populaire de Chine est-elle la meilleure destination pour seulement un voyage d’études ? Nombre de signataires de l’accord accusent le ministre de vouloir faire du tourisme et en même temps de faire profiter certains missionnaires identifiés comme étant des commerçants.

En tout état de cause, les retombées sont en deçà de la quête de paix et pas de bénéfices pour le département encore moins les vrais acteurs du processus de paix. Il y a véritablement des non-dits dans cette mission jugée sélective.

Awa Camara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here