MINUSMA : Des volontaires ouvrent la voie vers la paix au Mali

Je m’appelle Odette Kwizera. Je suis Burundaise. Je viens de faire 3 ans et 4 mois au Mali, comme Volontaire des Nations Unies. Je travaille comme productrice radio avec Mikado FM, la radio des Nations Unies au Mali, une des unités de la division de l’information publique et de la communication stratégique de la MINUSMA. Je suis affectée à Gao, une région du Nord, située à plus de 1200 km de la capitale, Bamako.

Entre autres tâches, je coordonne et gère la couverture de l’actualité dans les régions avec l’appui des correspondants régionaux et du personnel de la division Communication et information publique. Je m’occupe aussi de la production des reportages écrits et audio de grande qualité qui respectent des standards d’équité, d’équilibre et de véracité.

En 3 ans, je suis parvenue à établir des contacts et de bonnes relations de collaboration avec les différents acteurs du processus de paix, à savoir les communautés locales, la société civile, les femmes, les jeunes, les autorités locales, les notabilités, les leaders des groupes armés, etc.

Je suis heureuse de donner l’opportunité aux uns et aux autres de s’exprimer sur des sujets variés ayant, notamment, trait à la paix et à la réconciliation, à la cohésion sociale, aux droits de l’homme, au genre, et bien d’autres sujets de société d’intérêt public.

En donnant la parole aux uns et aux autres et en portant loin leurs voix, dans un environnement où l’accès à une information impartiale et équilibrée n’était pas toujours sûr, je suis fière de contribuer à la création d’un changement salutaire et d’influer positivement sur les conditions de vie des personnes. Je sais que, de cette manière, je contribue à la paix et au développement du Mali. Et c’est cela le rôle d’un volontaire.

Bien entendu, tout n’est pas toujours rose. Le plus grand défi, c’est la situation d’insécurité qui prévaut dans la région de Gao. Et c’est surtout les attaques terroristes qui ont déjà fait beaucoup de victimes au sein de la Mission des Nations Unies.

Mais dans tous les cas, je confirme que ‘’le volontariat est un puissant moyen d’encourager les individus à travailler pour le développement et peut transformer rapidement le rythme et la nature de ce développement’’.

(Source : MINUSMA)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here