Paix et résilience à Tombouctou: un programme de concours d’idées lancé par des anciens de YALI

Des anciens boursiers du programme du département d’Etat américain Mandela Washington, Alumni association of Mali, ont animé une conférence de presse, le mardi dernier, pour présenter un programme de consolidation de la paix dans la région de Tombouctou. L’initiative vise à accompagner des projets innovants en faveur du développement et de la résilience dans la Cité des 333 Saints.

La cérémonie s’est déroulée en présence du chargé d’Affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Mali, Gregory GARLAND, dont le pays soutient le programme à hauteur de 25.000 dollars, soit plus de 15 millions de FCFA. L’objectif principal de l’initiative est d’accompagner des jeunes porteurs de projets ou d’idées innovantes, en faveur du développement et de la consolidation de la paix dans la région de Tombouctou.

Selon le directeur exécutif du programme Bilaly DICKO, c’est une opportunité qu’ils offrent aux jeunes de la région et des citoyens d’autres localités, de contribuer au développement et à la paix dans la région de la Cité de 333 Saints. C’est aussi une occasion, pour eux bénéficiaires du programme YALI, d’impacter sur leurs communautés, à travers cette idée en donnant de l’espoir à la future génération. Puis, il a rappelé la nécessité de ce programme à Tombouctou, une région affectée depuis la crise de 2012, où le taux de chômage est très élevé en plus de l’insécurité grandissante.

« Pour faire face aux conséquences de la crise 2012, il faut bien des initiatives comme Timbuktu Youth Empowerment program pour un business disruptif. Il faut donner l’espoir en innovant. Il faut faire en sorte que les gens aient des occupations », a expliqué le directeur exécutif du programme.

Pour M. DICKO, tout jeune de 35 ans au plus peut postuler au programme, à condition que le projet soit destiné à la région de Tombouctou. Et, a-t-il ajouté, son champs d’intervention concerne tous les secteurs et domaines, pourvu qu’il soit innovant. A ce jour, depuis le lancement du Timbuktu Youth Empowerment programm, ils ont recensé 60 projets, a-t-il précisé tout en soulignant que le dépôt des dossiers est en cours.

Plus en détails, il a expliqué que le programme retiendra le projet de 25 jeunes qui seront ensuite formés pendant dix jours aux techniques de démarrage rapides de business disruptif. A l’issue de la formation, les 25 participants devront présenter un projet. Bien avant cela, chaque participant est confié à un mentor qui l’aidera à développer son business, a indiqué le jeune DICKO. Enfin, c’est le meilleur projet qui bénéficiera d’un financement de 1000 dollars pour la mise en œuvre de l’initiative. En outre, 3 participants iront faire leurs stages professionnels à African Development university au Niger.

De son côté, le chargé d’Affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Mali, Gregory GARLAND a expliqué le concept d’entreprenariat disruptif. Selon lui, il s’agit d’être le meilleur pour identifier le besoin de la communauté et lui offrir les meilleures conditions possibles. Ce concept a l’avantage de donner l’opportunité aux populations d’influencer positivement sur le développement de leur localité.

Par ailleurs, il s’est dit impatient de voir «comment ce projet évoluera et quelle différence cela fera dans la région de Tombouctou, où un accès accru des jeunes aux opportunités leur permettra de se développer en tant que leaders et d’accroitre la stabilité et la prospérité de leur région ».

En finançant ce programme, M. Gregory GARLAND soutient que son pays réaffirme son appui symbolique à aider les jeunes africains à devenir une force d’ingéniosité et de prospérité économiques tout en appuyant la paix et la sécurité pour tous.

« L’opportunité offerte à ces 25 jeunes ira au-delà de leurs amis, leurs familles et leurs communautés et renforcera les moyens de subsistance à Tombouctou », est persuadé le représentant de l’Ambassade des USA au Mali.

Par Sikou BAH

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here