IBK reçoit les hommages des participants à la 23ème Session de l’EID

C’est dans le Salon Mali du Palais présidentiel de Koulouba que le Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience le 11 décembre 2018, une forte délégation de participants à la 23ème  Session de l’Espace d’Interpellation Démocratique EID, édition 2018.  Les hôtes du jour au Palais présidentiel de Koulouba ayant participé à cet espace de dialogue direct instauré par l’Etat du Mali entre administrateurs et administrés, étaient venus faire le compte rendu de leurs travaux tenus le 10 décembre 2018 au Palais de la Culture Amadou Hampâté Ba.

Les éminentes personnalités ont profité de l’occasion pour remercier et adresser leur profonde gratitude au Chef de l’Etat dans ses efforts personnels, sa détermination et son engagement indéfectibles. Cela en faveur de la défense des droits de l’homme et du renforcement international du Statut de la Commission Nationale des Droits de l’Homme CNDH. A ce niveau, il avait fallu les instructions claires et déterminantes d’IBK pour l’avènement de la Loi numéro 2016-036 du 07 juillet 2016 portant création de la Commission Nationale des Droits de l’Homme. Le Jury a félicité le Président de la République, pour les moyens donnés à la nouvelle Commission nationale des Droits de l’Homme, CNDH, mise en place dans le respect des principes de Paris permettant d’obtenir le statut « A » conformément aux exigences internationales.

Mme Dior Fall Sow, magistrat de carrière, sénégalaise, Présidente du Jury d’honneur et chef de la délégation a, à sa sortie d’audience, déclaré : «Nous avons tenu la 23ème  Session de l‘EID. Le Président a eu l’amabilité et l’honneur de nous recevoir simplement pour nous remercier de la tenue de cette séance. L’EID est une excellente chose qui doit être disséminée dans les autres pays africains, parce que c’est une bonne pratique. Je pense que ça permet de rapprocher les gouvernants des gouvernés. Cet espace est important pour la démocratie, une tribune pour le peuple qui ne peut pas se faire entendre. En créant ce système de confiance, de paix et de sécurité entre les administrés et les administrateurs, on contribue à l’instauration d’une véritable démocratie. Nous avons profité de l’occasion pour féliciter le Président de la République pour avoir renouvelé sa disponibilité à appuyer l’EID ».

Notons que le 10 décembre 2018, le monde entier a célébré, le 70ème  anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here