Rapport national sur le Développement humain: l’édition 2018 officiellement lancée

Le Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire a remis une copie de l’édition 2018 du Rapport national sur le Développement humain (RNDH) à la Directrice du cabinet du Premier ministre. C’était ce jeudi, après le lancement officiel du document à l’hôtel Radisson Blu. En présence du Directeur Pays du PNUD.

«Partenariat public-privé et développement durable au Mali». C’est le thème du 11e Rapport national sur le Développement humain (RNDH). Il ressort du document que par rapport à 1990, le Mali a fait un grand progrès en matière de développement humain. Ainsi, le pays est passé d’un indice de 0,231 à 0,427 soit une progression de 84,8%. Cependant, force est de constater que par rapport aux autres pays, ce progrès est assez relatif. Classé sur 182e sur 189 pays, le Mali reste, selon le rapport global du PNUD, dans la catégorie des pays affichant un taux «faible » en matière d’Indice de Développement Humain (IDH).

En matière de Partenariat Public Privé (PPP), le rapport dresse un tableau peu reluisant. Aux dires d’Aboubacar Koulibaly, Directeur Pays du PNUD, l’enquête a montré une connaissance limitée dans le milieu d’affaires du concept et de la réglementation sur le PPP au Mali. 60% des opérateurs économiques n’ont jamais entendu parler de PPP. Pourtant, explique Koulibaly, le PPP a un grand rôle dans le renforcement de l’accès des populations aux infrastructures économiques et sociales. Le Directeur Pays du PNUD se réjouit cependant du fait que le Mali commence à enregistrer de belles initiatives dans l’exploitation des infrastructures économiques et énergétiques.

«Les priorités de développement demeurent nombreuses pour le gouvernement face aux ressources budgétaires limitées». De ce fait, explique Hamadoun Konaté, ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, le Partenariat public privé (PPP) apparaît comme l’une des principales sources de financements alternatifs, permettant de soulager les finances publiques et de préserver les deniers de l’Etat. « L’approbation des projets PPP porteurs et leur meilleure orientation visent l’atteinte des Objectifs de Développement Durable pour une réduction de la pauvreté et un développement humain durable harmonieux», conclut le ministre Konaté.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here