La nuit du mérite sportif du CNOSM sponsorisée par Sotelma/Malitel et Pmu-Mali Mohamed Oumar Traoré sacré meilleur dirigeant sportif de l’année

Le président de la Fédération malienne de tennis, Mohamed Oumar Traoré, secrétaire général du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) vient d’être désigné Meilleur dirigeant sportif de l’année. C’était en la faveur de la 8e édition de la Nuit du mérite, le samedi 8 décembre, à l’hôtel Sheraton  de Bamako. Tandis que Balla Diawara, ancien secrétaire général de la Fédération malienne de lutte, s’est vu décerner le trophée de dirigeant Fair-play. D’autres  acteurs sportifs de l’année ainsi que les personnalités ayant marqué l’histoire du sport malien ont été distingués.

Organisée chaque année par le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) pour célébrer les meilleurs sportifs, la 8e Nuit du mérite sportif a tenu toutes ses promesses. L’événement était sous le haut parrainage de la première Dame du Mali, Kéita Aminata Maïga en tant que marraine. Plusieurs personnalités étaient également au rendez-vous  à l’image du ministre des Sports, Me Jean-Claude Sidibé, et son homologue de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba Sow. Le directeur général de la Sotelma/Malitel, Abdelaziz Biddine, et le Directeur Général du PMU-Mali, Youba Ould Messaoud Baby étaient également de la fête. Et l’invité d’honneur du président Habib Sissoko était le président de l’Association internationale de la presse sportive (AIPS/Afrique), Obi Mitchell.  Comme c’était une fête sportive, les dirigeants des différentes fédérations nationales ont aussi honoré la cérémonie de leur présence. C’est devant tout ce beau monde que des distinctions honorifiques ont été décernées aux acteurs sportifs les plus méritants de l’année  ainsi qu’à ceux qui ont marqué l’histoire du sport malien.

Les équipes nationales juniors (filles et garçons) ont été ainsi désignées meilleures sélections nationales de l’année. Un choix incontestable, d’autant plus que ces formations ont été championnes d’Afrique de leur catégorie. Rappelons que les filles ont été sacrées à Maputo (Mozambique) alors que les garçons ont survolé l’Afrobasket Bamako 2018.

Dans la catégorie “Devoir de mémoire”, les organisateurs ont accompli leur devoir de reconnaissance à l’égard des anciens. Thiouta Traoré (première arbitre de boxe au Mali), Hamidou Diawara (ancien photographe fonctionnaire du ministère des Sports), Ali Badara Kéita (journaliste sportif à la retraite), Pr. Maarouf Kéita (ancien athlète) et feu Mamadou Koné (ancien sportif de haut niveau) ont été honorés.

Sans grande surprise le trophée du “Meilleur dirigeant sportif” a été attribué à Mohamed Oumar Traoré (président de la Fédération malienne de tennis, secrétaire général du Cnosm, trésorier général de la Zone II de l’Acnoa) alors que Bala Diawara (ancien secrétaire général de la Fédération malienne de lutte) s’est vu décerner le trophée de dirigeant Fair-play de 2018.

Pour sa part, Bakary Diallo  (haltérophile/handisport) a

été primé dans la catégorie “Meilleurs sportifs”.

Aussi, des diplômes de reconnaissance ont été décernés à plusieurs personnalités, comme la première Dame du Mali, le ministre des Sports, le président de l’AIPS/Afrique, le secrétaire général de la Zone II de l’Acnoa et le directeur général de Sotelma/Malitel.

Toutefois, l’un des temps forts de la soirée a été la remise d’un trophée au président du Cnosm par le patron de l’AIPS. A travers ce geste, Obi Mitchell remerciait Habib Sissoko pour le rôle qu’il a eu à jouer dans la réunification de la presse sportive malienne. Ce n’est pas tout. L’ensemble des fédérations nationales du Mali ont aussi tenu à réaffirmer leur gratitude à Habib Sissoko. Il a donc reçu du Mouvement olympique national une attestation de reconnaissance pour ses efforts constants dans le développement du sport malien.

Par ailleurs, il convient de souligner que la soirée a été agrémentée par le groupe feu Ali Farka Touré, Habib Koité et Sékouba Bambino Diabaté. Même la première Dame du Mali n’a pas pu résister à l’envie d’esquisser quelques pas de danse  lors de la prestation de la star guinéenne. Vivement la neuvième édition !

Mme Thiouta Traoré : “Je ne pensais vraiment pas pouvoir gagner

une telle récompense dans ma carrière”

“Je suis vraiment contente d’avoir remporté ce prix. Je ne pensais vraiment pas pouvoir gagner une telle récompense dans ma carrière. Cette récompense est la preuve que les Maliens sont reconnaissants de mes efforts dans le domaine du sport. Je remercie sincèrement président du Comité, Habib Sissoko, et ses collaborateurs, le ministre des Sports, Jean-Claude Sidibé, ainsi que tous ceux qui m’ont aidé dans mes activités. Je dédie ce prix à mon père feu Bedar Traoré grâce à qui je suis devenue celle que je suis aujourd’hui dans le milieu sportif. Je ne saurais oublier la presse, car si je suis connue aujourd’hui au Mali et dans le monde c’est grâce aux journalistes qui m’ont aidé et qui continuent de m’aider dans ma carrière sportive”.

Boubacar Diallo : “J’invite toutes les personnes handicapées

à pratiquer le sport qu’elles  aiment”

“Remporter ce trophée est un grand honneur pour moi. Je ne m’attendais pas vraiment à l’avoir cette année. Je crois que c’est grâce à mon courage et ma détermination dans le travail que j’ai pu rempoter ce trophée. J’invite toutes les personnes handicapées à pratiquer le sport qu’elles aiment non seulement pour gagner des trophées mais aussi pour la préservation de leur santé. Je remercie les dirigeants sportifs pour les efforts dans la promotion du sport notamment le handisport”.

Mohamed Oumar Traoré, Meilleur dirigeant sportif :

“Je dédie ce trophée à mon père”

La nuit du mérite sportif du CNOSM sponsorisée par Sotelma/Malitel et Pmu-Mali Mohamed Oumar Traoré sacré meilleur dirigeant sportif de l’année“Je remercie et félicite le Comité national olympique pour l’organisation de cet événement  qui encourage chaque année les sportifs maliens. Je remercie également tous mes collaborateurs pour leur soutien. Je dédie ce trophée à mon père qui a été un grand dirigeant sportif au Mali, mais qui n’a jamais eu la chance d’être récompensé. Je pense que nous, dirigeants sportifs, qui sommes plus dans le bénévolat, devrons nous investir encore plus pour le développement du sport à travers pour son amour et en y mettant toute notre énergie. J’invite tous les dirigeants sportifs à travailler avec la bonne volonté afin que le sport puisse continuer son essor”.

Mme Sangaré Aminata Kéita, présidente de commission d’organisation : “Je suis vraiment satisfaite de l’organisation”

“La Nuit du mérite sportif a été initié par le Comité afin de récompenser chaque année les sportifs qui se sont distingués au cours de l’année sportive et aussi pour rendre un vibrant hommage aux anciens sportifs pour tout ce qu’ils ont fait pour le sport malien. Je suis vraiment satisfaite de l’organisation qui a tenu toutes ses promesses. Je remercie toutes les personnes qui n’ont aménagé aucun effort pour la réussite de l’événement et j’espère que le Comité national olympique va continuer à organiser cet évènement chaque année pour encourager les sportifs maliens”.

Obi Michel, président l’AIPS/Afrique et invité d’honneur : “Pour moi, c’est la solidarité qui compte”

“Je suis très ravi d’être invité à cette 8e édition de la Nuit du mérite sportif. C’est un grand honneur pour moi de la part des journalistes sportifs maliens qui ont décidé de se réunir. Je suis également très content de voir qu’ils ont une association unifiée et solide. Si nous continuons à promouvoir l’unité de but et d’action ce sera mieux pour tous les journalistes sportifs. A Bamako, j’ai vu un modèle d’association où tous les journalistes sont prêts à travailler ensemble. Pour moi, c’est la solidarité qui compte”.         

 El Hadj A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here