PROCEJ: un budget prévisionnel de plus 14,393 milliards F CFA

124

Le ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Amadou KOÏTA, a présidé ce jeudi 13 Décembre 2018, la cérémonie d’ouverture de la 7ème session du comité de pilotage du Projet de Développement et Emploi des Jeunes (PROCEJ), dans la salle de conférence du ministère du Développement industriel et de la promotion des investissements. C’était en présence du coordinateur du PROCEJ, Drissa BALLO et des autres membres du comité de pilotage.

Cette session est consacrée à l’examen de l’exécution du Programme de Travail et du Budget 2018 au 31 octobre 2018 et du Programme de Travail et du Budget 2019.

A l’ouverture des travaux, le ministre KOITA a souligné que le PROCEJ contribue à l’atteinte des objectifs du Gouvernement en matière de formation et de promotion d’emplois pour les jeunes maliens. Selon lui, ce programme s’inscrit dans les actions mises en œuvre par le Gouvernement pour matérialiser l’engagement du président de la république, Ibrahim Boubacar KEITA, qui a consacré son mandat à la jeunesse.

Il a rappelé que le président de la république a inscrit, dans son Projet de programme 2018-2023, ‘‘ Notre Grand Mali avance’’ et dans le domaine concernant le développement du capital humain et l’inclusion sociale, la réalisation de nombreuses actions. Il s’agit en l’occurrence du financement de 3.000 jeunes entrepreneurs, dont1.000 femmes, issus de toutes les couches sociales et sur toute l’étendue du territoire ; la formation et l’insertion de 1 000 jeunes arabisants ; la formation sur les techniques de recherche d’emplois et/ou la reconversion de 25.000 jeunes.

Ainsi, le Ministre a exhorté les membres du comité de pilotage à recentrer leurs actions autour de ces priorités présidentielles. D’ailleurs, a-t-il rappelé, le PTBA adopté lors de la 6ème session du Comité de Pilotage, était axé sur le renforcement du système éducatif, la formation des jeunes non scolarisés et déscolarisés, la promotion de l’entreprenariat et l’appui aux petites et moyennes entreprises.

Au 31 octobre 2018, remarque-t-il, le taux d’exécution technique des activités prévues en 2018 est de 53%, pour une exécution financière de 55% du budget, avec un taux de décaissement global qui est aujourd’hui de 70%.

L’année 2019, a prévenu le ministre, est une année charnière dans la mise en œuvre du PROCEJ, car elle verra la finalisation des différents chantiers et activités engagées. Ainsi, les 5 établissements publics devront voir tous les travaux de réhabilitation achevés et les activités pédagogiques démarrées. Au niveau des jeunes non scolarisés et déscolarisés, tous les objectifs quantitatifs en termes de formation seront atteints.

Dans le domaine de l’entreprenariat des jeunes, deux mille jeunes bénéficiaires des formations réalisées par le FAFPA et la DNFP seront pris en charge pour la formation et le financement de leur installation.

Concernant les jeunes diplômés, 247 seront sélectionnés, formés et bénéficieront de financement pour la réalisation de leurs plans d’affaires.

Ainsi, 100 PME bénéficieront également d’accompagnement et de financement.

Le budget prévisionnel 2019 du PROCEJ s’élève à un peu plus de 14,393 milliards francs CFA.

Pour le ministre KOITA, ces objectifs ne pourront être atteints que par un engagement de l’ensemble des départements ministériels directement concernés ainsi que des agences d’exécution et des directions techniques.

La mise en œuvre du PROCEJ constitue une contribution majeure à l’atteinte des objectifs du Président de la République et du Gouvernement en matière de promotion de l’emploi des jeunes dans notre pays.

C’est pourquoi, le ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne espère compter sur les membres du comité de pilotage pour formuler les observations utiles et des recommandations pertinentes permettant d’impulser davantage de dynamique dans la mise en œuvre du PROCEJ.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here