Discours de Soumaïla Cissé lors de la 9è conférence de l’URD

Chers CAMARADES, Chers Sympathisants, voici l’intégralité de mon discours à l’occasion de la 9ème Conférence Nationale de l’URD.
DISCOURS DU PRÉSIDENT À LA 9EME CONFÉRENCE NATIONALE DE L’URD

Respecté(e)s Présidentes et Présidents d’Honneur de l’URD ;
Messieurs les Premiers Ministres ;
Honorables Députés ;
Excellences Mesdames, Messieurs les membre du Corps diplomatique ;

Distingués invités ;

Mesdames, Messieurs, les Délégués,

Chers camarades militantes et militants de l’URD,

Mesdames, Messieurs ;

Permettez-moi, tout d’abord de rendre grâce à Allah, le Très Miséricordieux, dont la volonté́ nous permet d’être ici, ce matin.

Je voudrais ensuite, au nom de tous les militants et sympathisants de l’URD, remercier toutes les personnalités et l’ensemble de nos invités pour le très grand honneur qu’ils nous font par leur présence à nos côtés en ces moments importants de la vie de notre cher pays, le Mali.

Je voudrais singulièrement saluer la présence des responsables du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie, de la Coalition des Forces Patriotiques et de l’ ADEMA Association. Oui, je rends hommage aux membres du FSD, du COFOP et de l’ADEMA ASSOCIATION, qui travaillent, sans relâche, pour défendre, avec générosité et foi, la démocratie malienne au péril de leurs libertés, voire parfois de leur vie.
Qu’ils reçoivent ici l’expression de notre reconnaissance et de notre profond respect.

À vous tous ici présents, l’URD reconnaissante vous dit : MERCI !! Merci beaucoup !
À toutes et à tous, je voudrais vous adresser, ainsi qu’à l’ensemble du peuple malien, mes vœux les meilleurs à l’occasion des Fêtes de Noel et de Nouvel An.
Avec quelques jours d’avance, bonne et heureuse année 2019, dans la Paix et la Concorde retrouvées.
Militantes et Militants de l’URD,
Chers délégués à la 9eme conférence nationale,
Votre présence ce jour, déterminés et enthousiastes, prouve à suffisance votre attachement aux valeurs d’UNITE, de JUSTICE, et de TRAVAIL.
UNITE, JUSTICE et TRAVAIL qu’incarne notre parti. Votre présence prouve surtout votre ferme volonté de combattre l’arbitraire, le mensonge et l’injustice.

Votre mobilisation de ce matin est la preuve éclatante, que vous ne céderez rien pour la justesse de notre combat, pour le respect de la vérité des urnes et le rétablissement de notre démocratie acquise au prix de sacrifices ultimes de centaines de nos compatriotes.

Oui, nous ne devons jamais oublier que des centaines de Maliennes et de Maliens de toutes conditions ont accepté de donner leur vie pour défendre la liberté, pour arracher la démocratie.
Oui, nous ne devons jamais oublier que des centaines de Maliennes et de Maliens ont fait don de leur vie pour arracher la liberté de manifester qu’on voudrait aujourd’hui rayer d’un trait de plume par un simple arrêté d’un gouverneur.

Oui, nous ne devons jamais oublier que des centaines de maliennes et maliens ont fait don de leur vie pour arracher la Liberté de presse, aujourd’hui, hélas, confisquée par une mise au pas des Media d’État.
J’ai une pensée solidaire avec tous les Déplacés de l’intérieur et tous les Réfugiés qui vivent loin de leur si chère terre natale qu’est le Mali.
Je pense également aux Migrants qui souffrent dans leur chair les affres de l’exil que sont la violence et la xénophobie, loin du pays
J’ai une immense peine en pensant aux nombreuses victimes des conflits intercommunautaires, aux victimes du terrorisme et aux Naufragés du Sahara et de la Méditerranée.
Notre pays connaît tellement de morts ces derniers mois que le décompte macabre est accablant pour tous !
Ce sont des victimes oubliées dans le silence complet du régime en place!

C’est pourquoi, pour saluer la mémoire de toutes les victimes, je vous prie d’observer une minute de silence.
………….Merci…..

Honorables invités ;
Chères militantes, chers militants,
Mesdames, Messieurs,

La résistance est une vertu du citoyen ! Elle assure sa liberté ! Celle de vivre debout et non à genoux ! Oui, vivre debout !

Il nous appartient de veiller toutes et tous ensemble à ce que notre nation reste un pays de liberté et de fierté !
Que notre société reste une communauté pluriethnique, tolérante, fraternelle et réconciliée dont nous partageons les valeurs !
Que notre république reste démocratique et laïque dont nous appliquons les principes et les règles.

Chères militantes, chers militants
Nous sommes donc en résistance.
Je me suis permis cette introduction, en ouverture de notre Conférence Nationale, parce que les idéaux que je viens de déclarer sont nôtres, viscéralement nôtres, et qu’ils honorent tous nos combats.
Oui, nous sommes le Mali de l’espoir, l’unique Mali que notre peuple, tout notre peuple, attend, espère et mérite !
Notre résistance restaurera ce Mali-là, ayons confiance !

Mesdames, Messieurs,
Chers amis,
Chers Camarades,
Ni les arrestations, ni les détentions arbitraires, ni les violences et autres brutalités policières d’un autre âge, ni la censure honteuse de notre télévision nationale, ni les menaces de toutes sortes ne nous feront accepter l’inacceptable.
Certes, le peuple malien a de la patience, mais qu’on ne s’y trompe pas, il conserve tout son courage et tout son honneur.
N’en doutez pas un seul instant, le peuple malien saura toujours défendre et restaurer sa dignité et sa souveraineté aujourd’hui, bafouées.
Et dans cette quête de dignité et de liberté, notre peuple nous trouvera toujours debout avec vous tous, qui avez opté pour résister à l’oppression et au chantage.

Honorables invités
Mesdames, Messieurs,
Aujourd’hui, les Maliens vivent dans une angoisse permanente, nourrie par une pauvreté indescriptible, une misère sans nom et une insécurité totale, le tout, dans une atmosphère de mensonges et de déni de la réalité que plus personne ne peut encore cacher.

Oui, tout le monde reconnait que notre pays s’enfonce chaque jour davantage dans une crise multiforme sans aucune perspective de sortie.

Ainsi, des grèves et manifestations se suivent pour dénoncer : qui, la vie chère, qui, la violation de la Constitution, qui, le projet de découpage territorial, qui, le projet de loi d’entente nationale, et que sais-je encore ?

Malheureusement, pour toute réponse, ces Maliennes et ces Maliens qui souhaitent manifester pacifiquement dans le seul but de défendre la stabilité et l’unité de notre pays, n’ont droit qu’à la répression brutale de la part d’un pouvoir frileux et fatigué qui voit l’ennemi partout.

Mesdames, Messieurs,
Chers amis,
Chers Camarades,

Le 03 mai 2018, la Conférence nationale extraordinaire me faisait l’insigne honneur de porter son choix sur ma personne pour porter les couleurs du parti lors de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.

Ce choix fut entériné par la Plateforme d’Alliance « ENSEMBLE RESTAURONS L’ESPOIR lors de la mémorable cérémonie d’investiture du 12 mai 2018 au stade du 26 mars de Bamako.

Il me revient ici, encore, une fois de plus, de remercier toutes celles et tous ceux qui ont dirigé, partagé, animé, soutenu et accompagné notre juste combat démocratique pour restaurer l’espoir en notre pays.
À vous toutes et tous, partis politiques, associations, clubs de soutien, activistes, personnalités, leaders religieux, artistes les plus anonymes et les plus modestes, à vous les plus actifs et les plus responsables, je salue sincèrement et respectueusement votre courage et votre détermination.
Je vous assure que c’est, par et pour vous, que la vérité et la victoire vont triompher un jour.
Vous êtes à jamais gravés dans ma mémoire mais surtout dans mon cœur.
MERCI est un bien faible mot pour vous exprimer et vous transmettre les sentiments qui m’animent en ces instants.
Ce combat dont l’enjeu n’échappait à personne fut aussitôt engagé par une équipe de campagne inclusive, ouverte, diverse et dynamique sous la houlette du Président du PARENA Tieblé Dramé que je tiens à féliciter et à remercier.
Président Dramé et toute votre équipe, nos applaudissements traduisent l’immense reconnaissance de l’URD pour le formidable travail accompli.

Distingués Invités ;
Mesdames, Messieurs ;
Nous devons reconnaissance et gratitude à tous ceux qui soutiennent notre pays en ces moments troubles.
Nous saluons encore une fois, les pays amis et les organisations internationales à travers la MINUSMA, LE G5 SAHEL et BARKANE pour leur accompagnement combien précieux dans la recherche de la paix et la lutte contre le terrorisme aux côtés des Forces armées maliennes.
Oui les Forces armées maliennes loyalistes et républicaines se battent au quotidien. Elles méritent notre soutien.
Chères militantes, chers militants,
Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi un instant, d’insister sur un des acquis majeurs de notre parti. Il s’agit de la grande et exceptionnelle coalition formée autour de l’URD.
C’est parce que l’URD est un parti fort, uni et crédible, que d’autres partis, des associations et des personnalités se sont joints à lui.
C’est parce que l’URD est un parti d’ouverture et de concorde que d’autres mouvements et organisations se sont mobilisés à ses côtés.
C’est parce que l’URD est un parti d’avenir, de conviction et de propositions que d’autres partis et non des moindres sont venus faire front commun avec lui !

Bienvenue à vous : Honorable Bakary Woyo DOUMBIA,
Honorable Niamé KEITA, Honorable Mody FOFANA, Honorable Ousmane KOUYATE
Oui, Chers Camarades, l’union fait la force. Nous étions forts, c’est vrai, mais nous le sommes plus encore aujourd’hui ! Plus forts, avec le soutien de nos Alliés.
Cette force démultipliée est à la fois une richesse, un motif réel de fierté et une ressource inépuisable de rassemblement et d’unité pour la victoire.
Oui, Chers Camarades, soyez les très bienvenus !

La campagne électorale, grâce à l’engagement de toutes les sections du Parti sous la houlette dynamique de nos directeurs régionaux de campagne fut menée avec succès !
Elle nous a permis de porter haut le message du Parti dans toutes les Régions du Mali dans plus de 50 villes et villages.
Oui, au Mali et aussi dans 13 villes de 7 pays africains.
CAMARADES,
Jamais, au cours de ma carrière politique, je dis bien jamais, je n’ai vu autant de concitoyens partout, par dizaines voire des centaines de milliers, mobilisés à toute heure du jour comme de la nuit pour nous écouter, nous accueillir comme à Sadiola à 4 heures du matin !
Cet engagement, cet enthousiasme, cette foi en l’avenir sont des images fortes qui resteront à jamais gravées dans notre mémoire !
Merci à vous tous pour cette si belle campagne!
Chères militantes, chers militants,
Ce formidable élan s’est largement exprimé le 29 juillet et le 12 aout 2018 dans les urnes.
En effet, chacun de vous a pu être témoin dans la soirée du dimanche 1du 2 Août 2018, de notre forte avance visible et continue sur notre adversaire dans les premiers bureaux de vote.
Cette tendance significative se confirmait au fur et à mesure, déclenchant une grande joie parmi nos partisans qui préparaient déjà l’avènement de l’alternance tant souhaitée par des manifestations festives dans toutes les villes du Mali qu’à l’extérieur !
Oui en effet, mais c’était sans compter avec l’immense et perverse capacité de nuisance des bricoleurs cachés, des manipulateurs zélés et des piètres faussaires électoraux à la solde du Président sortant.
Oui de la fraude, il y en a eu dans les zones CMDT et de l’Office du Niger, à l’étranger mais surtout au nord du Mali.

Ils sont des dizaines, que dis-je, des centaines de milliers de Maliennes et de Maliens qui, à juste titre, se demandent, encore aujourd’hui, où sont passées leurs voix.
Ces élections ont malheureusement donné raison à l’adage selon lequel: « Ce ne sont pas les voix qui comptent mais ceux qui comptent les voix !
Oui, « Ce ne sont pas les voix qui comptent mais ceux qui comptent les voix ! »
C’est pourquoi nous disons et répétons haut et fort : Nous avons gagné l’élection du 12 août 2018 !
Et nul ne peut nous faire admettre le contraire ! Les faits sont là ! Têtus et implacables !
Vous trouverez dans votre dossier le livre blanc intitulé: LA DICTATURE DE LA FRAUDE.
Je tiens donc à féliciter tous les artisans de cette victoire.
Bravo à toutes les militantes et tous les militants de l’Union pour la République et la Démocratie,
Bravo à toutes les militantes et les militants des partis et associations membres de la plateforme ENSEMBLE RESTAURONS L’ESPOIR,
Bravo à la DIASPORA militante et engagée, Bravo à l’ensemble du peuple malien pour sa formidable capacité de résilience et son inébranlable volonté de changement et d’alternance !

Chères militantes, chers militants,
Le thème de notre Conférence Nationale est : « LA VERITE AU PEUPLE » En effet, l’URD est née de la vérité, pour dire la vérité aux militants, la vérité au peuple malien.
Pendant ces cinq années, l’opposition n’a jamais manqué de faire éclater la vérité chaque fois que le pouvoir a cherché à la cacher ou à la travestir !

La vérité est que le pays va mal !
La vérité est que le pays est bloqué !
La vérité est que le pouvoir n’a aucun cap, ni aucune vision !
La vérité est que l’unité nationale est menacée par des projets funestes de dépeçage !
Il ne peut y avoir qu’un Mali : indépendant, souverain, uni et in-di-vi-si-ble.

Mesdames, Messieurs
Chers amis,
La vérité est que le pays a urgemment besoin d’autres propositions, d’autres perspectives, d’autres raisons d’espérer !
Pour faire éclater cette vérité, pour imposer cette vérité et la faire partager par le plus grand nombre, le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie est né.
Le FSD regroupe plusieurs partis politiques et associations engagés et déterminés à défendre à tout prix la liberté, la démocratie, l’unité nationale et la République !
Le Mali pour sortir de la crise actuelle a besoin de larges concertations entre toutes les forces vives de la Nation.
La vérité est que pendant ces 5 dernières années, l’opposition a constamment réclamé et continue de réclamer, sans succès, un DIALOGUE POLITIQUE ET REPUBLICAIN.
Un dialogue où la main tendue est ouverte et sincère.
Nous avons confirmé notre position au Président BUHARI du Nigéria, à la suite de la Mission de la CEDEAO qu’il a dépêchée à Bamako.
Chers Camarades ;
La retraite organisée par le BEN de l’URD les 9,10 et 11 novembre 2018, à Sélingué, a fait des propositions concrètes pour permettre à notre pays de sortir de l’impasse.
Il s’agit de propositions relatives aux réformes institutionnelles, au découpage territorial et au système électoral.

Pour le système électoral, nous proposons d’introduire la proportionnelle dans le mode de scrutin et la mise en place un organe autonome de gestion des élections.
Ainsi l’innovation principale consiste à avoir à côté des députés élus dans les régions, 5 députés élus par les Maliens de l’extérieur et une liste nationale de 75 députés comprenant 25 Femmes et 25 Jeunes.
Le nombre total des Députés passera désormais à 185 au lieu de 147 actuellement sans les Maliens de l’Extérieur.
En ce qui concerne le découpage territorial, nous proposons d’ériger tous les 50 cercles existants en régions et de ramener à 2 niveaux au lieu de 3 actuellement la hiérarchie administrative ainsi que celle des collectivités.

Notre réforme envisage au niveau du Haut Conseil des Collectivités, en plus des Conseillers nationaux élus dans les Régions, les Communes du District de Bamako et des Régions des Maliens de l’Extérieur, à raison de 2 par Région, 5 Représentants élus par les Leaders Religieux, 5 Représentants élus par les Chefs Traditionnels et Coutumiers, soit un total de 150 Conseillers Nationaux.
Ceci renforcera la gouvernance locale et rapprochera davantage l’administration des administrés.
Voilà quelques-unes des propositions de réformes réalistes et progressistes qui vous seront soumises.
Chers AMIS,
Notre responsabilité est grande. Nous devons l’assumer aux côtés des forces démocratiques de notre pays.

Personne ne pourra agir à notre place.
Il nous faut nous battre pour bâtir le pays de nos rêves.
Travaillons pour restaurer l’espoir de notre peuple pour mériter des Pères Fondateurs de ce beau pays et la reconnaissance de nos enfants.
C’est notre raison d’être, c’est le but même de notre existence.
Nous devons laisser aux générations futures un pays stable, un État souverain, une nation unie et solidaire.
Nous le devons pour restaurer le Mali de la dignité, le Mali de l’honneur, le Mali éternel, notre MALIBA !
Pleins succès à nos travaux !
VIVE L’URD !
VIVE LE MALI UNI, FIER ET IN-DI-VI-SI-BLE !

JE VOUS REMERCIE

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here