Dématérialisation des archives des conservations foncières du District de Bamako et du cercle de Kati : 216.000 dossiers fonciers déja numérisés

1

Dans le cadre de l’opération de dématérialisation des dossiers fonciers et cadastraux de la conservation foncière du District de Bamako et du cercle de Kati prévue par la réforme de la gestion foncière, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mohamed Moustapha Sidibé, a effectué, vendredi dernier, une visite à la salle de ladite opération logée à la Direction nationale des archives du Mali. Le ministre était venu constater l’état d’avancement des travaux de numérisation et surtout encourager le personnel à rester dynamique. La délégation ministérielle a été accueillie par le directeur national des Domaines, Ibrahim Simpara et son personnel. L’opération de dématérialisation, faut-il le rappeler, consiste à inventorier, restaurer, scanner, indexer dans une base de donnés appelée MODONUM (Module de numérisation des dossiers) et archiver les documents fonciers suivant un ordre bien établi et dans des conditions d’archivage respectant les bonnes pratiques. La dématérialisation sert ainsi à sécuriser la conservation et l’accès des documents justifiant l’attribution des droits et privilèges sur le foncier tout en assurant une continuité de service aux usagers pendant l’opération de numérisation, en attendant la réingénierie de tous les processus. Elle consiste également à saisir, sous forme électronique, les informations attributaires fiables en préparation de la mise en place du Système d’information sur les titres fonciers et l’immobilier (SITFI). Les donnés issues de la dématérialisation seront transférées dans le SITFI, dont l’implantation est prévue à la fin du premier trimestre de 2019.

Pour mener à bien ces opérations dans un environnement idoine, deux salles modernes ont été mises à la disposition de la direction nationale des domaines par la Primature. Elle abrite les archives de la conservation foncière du District de Bamako et de la région de Koulikoro dans les normes de conservation internationales. Une équipe d’une trentaine d’agents des différents services a été mise en place et un comité de gestion décide de l’orientation des activités de l’équipe. Il est composé des membres de la direction et de ses démembrements. La présidence est assurée par le directeur national des Domaines.

Dans la salle de dématérialisation, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme a pu constater le processus du déroulement de dématérialisation suivant la méthodologie développée par la coordinatrice de l’équipe de dématérialisation. Mohamed Moustapha Sidibé s’est dit satisfait au regard de ce qu’il a vu. Pour lui, les instructions données commence à faire leurs effets.

«Parce qu’aujourd’hui, après d’intenses travaux, la dématérialisation des archives des conservations foncières du District de Bamako et du cercle de Kati est dé sormais une réalité, avec 216.000 dossiers fonciers numérisés, ça c’est encourageant», a indiqué Mohamed Moustapha Sidibé. Il a remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui ont bien voulu soutenir la réforme domaniale et foncière et particulièrement l’opération de dématérialisation.

L’occasion était bonne pour le ministre Sidibé de féliciter le personnel du service des Domaines pour ce résultat encourageant, avant d’inviter la direction nationale des Domaines à redoubler d’effort pour une meilleure sécurisation des droits fonciers.

A .G

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here