Après 9 mois sans salaire : Les cheminots entament une grève de la faim aujourd’hui

Les travailleurs du chemin de fer traversent la pire crise de leur histoire. Ils sont à 9 mois sans salaire. Raison pour laquelle, le Syndicat des travailleurs du rail (Sytrail) a décidé d’entamer ce mercredi une grève de la faim.

Le chemin de fer nourris des milliers de familles au Mali. De nos jours, ce trafic ferroviaire est confronté à d’énormes difficultés. Le gouvernement qui avait lancé le trafic en grande pompe il y a de cela quelques mois, peine à faire démarrer les trains. Conséquences, les cheminots tirent le diable par la queue. Après plusieurs mouvements de protestation des cheminots pour la régularisation de leur condition salariale, ceux-ci sont à 9 mois sans salaire.

Joint au téléphone, le secrétaire général adjoint du Syndicat des travailleurs du rail, Djiby Keita a annoncé qu’ils ne veulent plus rien entendre, si ce n’est le payement de leurs arriérés de salaire. «La grève de la faim prendra fin quand l’Etat nous donnera nos 9 mois d’arriérés de salaires », nous confiera-t-il. « L’agonie de nos familles nous oblige à l’abandon de nos foyers pour une grève de la faim ; Mourir pour la survie de nos foyers est une mort digne pour un cheminot », sont des messages véhiculés par le syndicat sur les réseaux sociaux à travers une lettre d’information.

Selon lui, le syndicat a rencontré le ministre des Transports, mais aucune proposition concrète n’a été faite à l’issue de cet entretien. « Nous avons discuté avec le département de tutelle, mais ce département n’est pas prêt aujourd’hui à payer nos 9 mois d’arriérés de salaires. Il envisage de nous payer seulement 1 ou 2 mois sur les 9 mois d’arriérés de salaires », a-t-il-déploré.

Zié Mamadou Koné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here