Environnement des affaires : Aliou Boubacar Diallo, une fierté africaine

Le richissime homme d’affaires malien, Aliou Boubacar Diallo, se hisse au sommet du classement des personnalités africaines de l’année 2018, du journal Confidentiel Afrique. Huit millions de lecteurs du site internet ont apprécié le Malien.

Aliou Diallo (59 ans) est la personnalité la plus influente dans l’environnement des affaires et politiques. Derrière suivent par ordre de classement le milliardaire nigérian, AlikoDangote, la nouvelle présidente d’Éthiopie, Sahle-WorkZewde, l’homme politique ivoirien, Guillaume Soro, l’opposant béninois, Sebastien Ajavon, l’industriel franco-sénégalais Abass Jaber, le chef de l’État mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, le patron du Groupe d’assurance Sunu, Pathé Dione, le président du Groupe Coris, le Burkinabé Idrissa Nassa, l’homme d’affaires tanzanien, Mohamed Dewji, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, le Burundais Pierre Buyoya, le Premier ministre guinéen Kassory Fofana, le ministre nigérien des Finances, Hassoumi Massaoudou, l’opposante rwandaise, figure politique emblématique, Victoire Ingibiré, selon Confidentiel Afrique.

Pour Confidentiel Afrique, ce sont ces personnalités issues du monde de la politique, de la diplomatie, de la finance, du secteur privé et de l’entrepreneuriat qui sont arrivées en tête au terme de l’enquête conduite par Confidentiel Afrique.

Qui est cet homme, l’Africain de l’année 2018 ?

Son choix n’est pas fortuit. Résultante de son engagement au développement industriel dans son Mali natal et à fournir de l’électricité écologique aux populations du village de Bourakebougou, abritant l’usine pilote et à l’ensemble des habitants de la capitale Bamako. L’homme a été aussi le plus exposé aux feux brûlants de l’actualité au Mali. Il a battu le record de la médiatisation politique.

À l’évidence, Aliou Boubacar Diallo n’est pas un inconnu des consommateurs d’informations, intéressés par la marche du continent africain et les enjeux politico-économiques du 21ème siècle. Son parcours force l’admiration. Âgé de 59 ans, Aliou Boubacar Diallo est à la fois un homme politique et homme d’affaires.

Après un baccalauréat technique à Bamako, le jeune malien part étudier en France, à l’université de Picardie où il obtient une maîtrise en économie et gestion financière en 1983.

Président de l’entreprise PetromaInc, Aliou Boubacar Diallo trône majestueusement à la tête de la société Wassoul’Or, également en tant que PDG. C’est notamment le premier au monde à avoir réussi la transformation de l’hydrogène naturel en électricité. Une prouesse d’autant plus exceptionnelle que ce succès technologique est réalisé depuis plus de 7 ans sans aucune émission de CO².

Aliou Boubacar Diallo crée la surprise en Mars dernier en décidant de se lancer dans la course à la présidentielle du mois de Juillet au Mali. L’homme d’affaires s’active en politique sous les couleurs de l’alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba), dont il est le président d’honneur. Lors de ce scrutin présidentiel très disputé entre les mastodontes politiques du Mali, Aliou Diallo passe rapidement d’Outsider à Favori caché du scrutin.

C’est ainsi qu’au terme du 1er tour, venu, du néant, il se positionne dans le trio de tête. Le leader de la coalition s’est abstenu d’arbitrer le jeu politique malien dans le derby IBK-Soumaïla Cissé. Il sait que son heure arrivera.

Philanthrope et profondément croyant, Aliou Diallo est également le fondateur de Maliba, une fondation caritative intervenant dans les secteurs de l’éducation, de la santé et du développement local. Ce self made man demeure un pionnier dans beaucoup de secteurs. Actuellement, il est à la tête d’un groupe présent dans plusieurs pays de la sous-région et opérant dans les secteurs des mines, du transport, de la logistique et de l’agro-alimentaire au sein de l’espace Cédéao.

Zan Diarra avec Confidentiel Afrique

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here