Soumaila Cissé : «Nous avons gagné l’élection du 12 août 2018»

«C’est pourquoi nous disons et répétons haut et fort : nous avons gagné l’élection du 12 août 2018. Et nul ne peut nous faire admettre le contraire. Les faits sont là ! Têtus et implacables. Vous trouverez dans votre dossier le livre blanc intitulé : la dictature de la fraude», dixit M. Cissé. La vérité est que le pays a urgemment besoin, selon lui, d’autres propositions, d’autres perspectives, d’autres raisons d’espérer».

Et c’est pour faire éclater cette vérité, pour imposer cette vérité et la faire partager par le plus grand nombre, dit-il, que le Front pour la sauvegarde de la démocratie est né. «Le FSD regroupe plusieurs partis politiques et associations engagés et déterminés à défendre à tout prix la liberté, la démocratie, l’unité nationale et la République. Le Mali pour sortir de la crise actuelle a besoin de larges concertations entre toutes les forces vives de la Nation. La vérité est que pendant ces 5 dernières années, l’opposition a constamment réclamé et continue de réclamer, sans succès, un dialogue politique et républicain. Nous avons confirmé notre position au Président BUHARI du Nigéria, à la suite de la Mission de la CEDEAO qu’il a dépêchée à Bamako», a-t-il fait savoir.

En ce qui concerne le découpage territorial, l’Urd propose d’ériger tous les 50 cercles existants en régions et de ramener à 2 niveaux au lieu de 3 actuellement, la hiérarchie administrative ainsi que celle des collectivités. «Notre réforme envisage au niveau du Haut conseil des collectivités, en plus des conseillers nationaux élus dans les régions, les communes du District de Bamako et des régions des Maliens de l’Extérieur, à raison de 2 par région, 5 représentants élus par les leaders religieux, 5 représentants élus par les chefs traditionnels et coutumiers, soit un total de 150 conseillers nationaux. Ceci renforcera la gouvernance locale et rapprochera davantage l’administration des administrés», préconise l’Urd.

Zan Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here