All African Boxing Board of control: Cérémonie de remise de ceintures très colorée

« Pour des problèmes techniques, nous n’avons pu remettre les ceintures le soir des combats. Ce soir c’est chose faite et surtout lorsque nous avons apporté la vidéo des rencontes » a dit le promoteur du plateau le plus elevé en Afrique.

La cérémonie de rémise de ceintures s’est deroulée jeudi soir dans un hôtel de Bamako. L’occasion de consacrerà nouveau Boubacar Traoré « Tyson », Ibrahim Soumaré et Marie Noëlle Diarra comme meilleurs boxeurs professionnls de l’année et du Gala international du 30 novembre 2018 au Palais des Sports.

Devant les journalistes, le Directeur technique national, et promoteur de l’evenement Mohamed Diouf, le vice-président de WBU et le trésorier general de la Féderation malienne de boxe, ont d’abord expliqué les contours du Gala du 30 novembre dernier à Bamako et les prespectives avec le calendrier de l’année prochaine.

La soirée a ensuite récompensée par la rémise des ceintures les boxeurs , Boubacar Traoré dit Tyson, Ibrahim Soumaré et Marie Noëlle Diarra.

Ainsi, Marie Noelle Diarra dans la categorie 60kg leger a pris le meilleur sur la senegalaise Mariétou Diallo dans le tournoi all africanboxing championship. Dans la categorie lourds et par KO dès le premier round, Boubacar Traoré alias Tyson s’est imposé à Amadou Siribié du Burkina. Dans la categorie super walker (69kg), Ibrahim Soumaré sur décision unanime après 8 rounds a remporté la ceinture face au Guinéen et champion sortant, Youssouf Diallo.

« Il avait réçu un trophée et voici la ceinture », a dit Mohamed Diouf pour planter le décor.

« C’est maintenant que le travail commence. Les défis vous attendent et plus de temps. Tout le monde aura les yeux rivés sur vous. Vous n’avez plus droit à l’erreur. Le champion Tyson a trois mois pour defendre la ceinture. Faites en sorte que vous soyez prêts soit pour le prémier combat de mars prochains ou le seconde de l’année prochaine » a précisé le promoteur de l’évenement et DTN le Gambien Mohamed Diouf.

« Il faut travailler parceque le prochain championnat c’est dans deux mois.

Selon le vice-président Nafaraba Kéïta, ce sont des combats professionnels. « Nous avons des combats amateurs et professionnels. Les amateurs en trois rounds de trois minutes et les profesionnels en huit rounds de plus de temps. A l’en croire les champions de la soirée sont des pros. Pour le moment le Mali n’a pas encore viré dans le professionnalisme. Avec lui on a appris que le champion burkinabé gagne plus de 300.000 FCFA mensuel dans un contrat publicitaire dans son pays.

La ceinture all african boxing championship, a été remi au champion des lourds, Boubacar Traoré alias Tyson, la ceinture super walter 69kg à Ibrahim Soumaré. Quant à la ceinture all african boxing championship, elle a été remi à Marie Noëlle Diarra. Le vice-président Nafaraba Kéïta a égalemant expliqué les procedures et les conditions d’organisation de gala.

Le trésorier general de la Federation malienne de boxe, M Draba au nom de la Féderation a salué l’initiative qui, à ses yeux, contribue à l’essor du noble art au Mali. Il a invité les organisateurs à multiplié l’initiative dans le but de permettre à la discipline de rayonner. Les compétitions permettront sans nul doute aux combattants de gagner leur vie.

Dans le jeu questions et réponses avec la presse, l’assistance a été édifié et a pris bonne note.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here