Ayant échoué à imposer son poulain comme SEGAL du comité syndical de la CMSS: Le rancunier Yacouba Katilé accuse honteusement la Directrice Générale

Depuis l’annonce de la majorité des comités syndicaux affiliés au syndicat national des travailleurs des administrations d’Etat dont leurs renouvellements ont lieu depuis plus de neuf mois et qui ont vu la défaite des poulains de Yacouba Katilé un peu partout, on assiste à une panique à la limite une haine viscérale du désormais ancien secrétaire général de la dite SYNTADE depuis juin 2018, une passerelle pour espérer briguer un second mandat à la tête de l’UNTM. Et profitant des avantages de son poste de secrétaire général actuel de l’UNTM, le rancunier Yacouba Katilé a décidé depuis quelques jours d’orchestrer des campagnes de dénigrement à l’encontre des directeurs et directrices des services de l’administration qui refusent de se mêler dans le renouvellement de leurs comités syndicaux respectifs. Parmi ces services figure la caisse malienne de sécurité sociale qui voit sa Directrice générale, Mme Doucouré Dougourbarka Sylla victime d’une cabale honteuse tout simplement elle refuse de se mêler dans les affaires internes du comité syndical de ladite caisse.

En effet conformément à la lettre circulaire signée du même Yacouba Katilé en sa qualité de secrétaire général de l’UNTM qui avait instruit aux comités de bases, par souci d’uniformiser les mandats, que tous les comités renouvellent leurs bureaux. Et dans le souci de transparence et de cohésion dans le renouvellement des structures syndicales notamment des comités de base, le même Katilé avait désigné les camarades Bréhima Diabaté et Kefing Kanté du bureau exécutif national du SYNTADE le 10 avril 2018 comme observateurs dans le processus de renouvellement desdits comités. C’est dans cet ordre d’idée que le comité syndical de la caisse malienne de sécurité sociale a tenu son assemblée générale élective le 19 avril 2018 sous la supervision de ces observateurs désignés par le secrétaire général de l’union nationale des travailleurs du Mali. Ainsi quatre candidats étaient en lice à savoir Thierno Madani Thiam, le poulain de Katilé, Modibo Yattara, le secrétaire général sortant, Malick Diallo et Mahamadou Moro. Après le retrait de Malick Diallo et Mahamadou Moro, le vote a eu lieu entre les sieurs Thiam et Yattara. Au sortir du vote Thierno Madani Thiam fut battu à plate couture par Modibo Yattara qui a obtenu 104 voix sur les 576 agents votants. C’est sans surprise que ce bureau fut validé le 3 juillet 2018 et qui officialise le mandat de cinq ans pour le sieur Yattara à l’instar des comités syndicaux de l’APEJ car conformes aux statuts et règlements intérieurs du SYNTADE. Certainement non content de la défaite de son poulain et sentant la majorité des comités syndicaux affiliés à la SYNTADE dont celui de la caisse malienne de sécurité sociale qui sont favorables à son challenger candidat au poste de secrétaire général de la SYNTADE a la prochaine assemblée générale élective, une passerelle pour briguer un nouveau mandat au poste de secrétaire général de l’UNTM, Yacouba Katilé décide d’orchestrer une campagne de dénigrement et de déstabilisation des nouveaux comités syndicaux et de tous les directeurs et directrices qui refusent de l’aider de son plan machiavélique. C’est ainsi que le douanier bombardé secrétaire général de l’UNTM pousse l’outrecuidance jusqu’à s’arroger le droit de la majorité des travailleurs de la CMSS en refusant de reconnaitre le nouveau comité syndical comme s’il a le droit de nommer pardon d’élire un bureau en leur nom. Comme cela ne suffisait pas il va jusqu’à intimider à la Directrice Générale de ne pas reconnaitre le secrétaire général légal et légitime en la personne de Modibo Yattara. Ce dont Mme Doucouré Dougoubarka Sylla refuse car n’ayant pas de droit de se mêler dans les affaires internes du comité syndical conformément aux statuts et règlements qui régissent la vie des syndicats au Mali. Furieux le locataire de la bourse du travail instrumentalise ses pions à savoir Thierno Madani Thiam et Issa Bengaly pour proférer des menaces incessantes, des abus de langage sont tenus tous les jours contre la Directrice générale oubliant qu’ils ont tous des femmes chez eux et mieux oubliant que Mme Dougoubarka Sylla a un mari. Ne pouvant plus supporter, elle fut obligée de saisir son ministère de tutelle en vue de mettre fin à ces attaques et à ses accusations mensongères et fallacieuses contre sa personne. Malgré la promesse de Yacouba Katilé, suite à son interpellation par le ministre de tutelle, de ne plus continuer à harceler la Directrice générale et le nouveau bureau comité syndical, l’atmosphère continue de se polluer tous les jours. Comme pour continuer à provoquer la directrice générale, Thierno Madani Thiam a organisé un simulacre d’assemblée à la bourse du Travail en s’autoproclamant secrétaire général le 13 septembre 2018 que Katilé s’empressa de reconnaitre aussitôt. La question qui se pose pourquoi cette haine féroce de Yacouba Katilé envers Modibo Yattara réélu avec brio au poste de secrétaire général le 19 avril 2018.
A suivre…
Sadou Bocoum

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here