Contre le programme d’éducation sexuelle complète : La Cofop soutient les leaders religieux

Le président du Haut conseil islamique du Mali, l’imam Mahmoud Dicko et ses camarades ne sont plus les seuls à faire face au projet de l’éducation sexuelle complète. La conférence des présidents de la Coalition des forces patriotiques (Cofop) s’insurge contre et exprime son soutien aux leaders religieux.

Moussa Sinko Coulibaly de la Plateforme pour le changement, Oumar Mariko du parti Solidarité africaine pour la démocratie et de l’indépendance, Abdoulaye Amadou Sy de Mplus-Ramata et Housseini Amion Guindo de la Convergence pour le développement du Mali sont les signataires d’un communiqué condamnant l’élaboration d’un projet de l’éducation sexuelle complète supposé ostentatoire aux valeurs culturelles positives et à la pertinence du contexte sociopolitique de l’heure dans notre pays.

La conférence des présidents de la Coalition des forces patriotiques, après analyse des documents sur le projet de l’éducation sexuelle complète, tient à informer l’opinion nationale et internationale de ses vives préoccupations, indique le communiqué. La Cofop, une coalition des partis politiques et d’organisations de la société civile, remercie le président du Haut conseil islamique du Mali, l’imam Dicko, pour sa vigilance et son courage à porter le débat sur la place publique.

“La Cofop condamne avec la dernière énergie ce projet, qui est une émanation étrangère, qui nie notre responsabilité quant à l’éducation que nous nous devons de donner à nos enfants en toute souveraineté tenant compte de nos valeurs culturelles positives et de la pertinence du contexte sociopolitique de l’heure”, soutient la Cofop.

Exprimant leur soutien, les responsables de la Cofop exigent du gouvernement l’abandon pur et simple de ce projet inadmissible. Moussa Sinko Coulibaly, Oumar Mariko, Abdoulaye Amadou Sy et Housseini Amion Guindo estiment que l’engagement de la Cofop aux côtés des leaders pour l’abandon du projet se fera jusqu’au bout.

Toutefois, la Cofop ne s’est pas prononcée sur sa participation au meeting du dimanche prochain des organisations religieuses au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba.

Bréhima Sogoba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here