Le gouvernement américain à l’arrêt suite à l’absence d’un accord sur le mur frontalier

Le gouvernement américain est en “shutdown”, soit bloqué depuis ce samedi. Le Congrès et la Maison Blanche ne sont pas parvenus à un accord sur un nouveau budget de l’Etat. En conséquence, un certain nombre de services gouvernementaux devront être fermés samedi.

La Chambre des représentants et le Sénat devraient se réunir à nouveau samedi après-midi. Le président américain, Donald Trump, a déclaré qu’il espérait que le “shutdown” ne serait pas trop long, tout en s’étant préparé à “une période très longue”. Sur Twitter, Donald Trump a blâmé les Démocrates: “Nous attendons le vote des Démocrates donc vous pouvez même appeler ça un ‘arrêt démocrate'”.

Le mur avec le Mexique
Le Congrès américain n’a trouvé aucun compromis sur le budget, en particulier au sujet de la construction d’un mur frontalier avec le Mexique, projet républicain qui requiert le déboursement de 5 milliards de dollars. Pour Donald Trump, “ce mur empêchera les criminels et les dealers de traverser la frontière”.

La troisième fois cette année
Le mandat de Trump est marqué par des divisions sur le budget. Le dernier blocage du gouvernement remonte à février pour quelques heures. En janvier, la situation avait duré trois jours.

En octobre 2013, Obama avait connu la même situation avec une crise qui avait duré seize jours. Le records est de 21 jours en 1995-1996. Comme le président Trump tient à son projet de mur frontalier, le blocage actuel risque de durer longtemps.

800.000 fonctionnaires non payés
À partir de minuit, et donc à 6 heures du matin, heure belge, une partie des services du gouvernement fédéral restera fermée et des milliers de fonctionnaires seront obligés de rester chez eux, sans être payés. Il s’agit d’un arrêt partiel car 75% du budget a déjà été approuvé. Les principaux services gouvernementaux actuellement touchés sont les ministères de la Sécurité intérieure, de la Justice, du Commerce, des Transports, du Logement et du Trésor. Les parcs nationaux, y compris le célèbre Grand Canyon, ont également été touchés, mais ils étaient toujours accessibles au public lors de la précédente fermeture. Des magasins et des restaurants seront fermés, tout comme la Statue de la Liberté. Les grands musées tels que le Smithsonian à Washington restent ouverts jusqu’au 1er janvier.

On parle de l’arrêt du paiement du salaire de 800.000 fonctionnaires. Mais parmi eux, 420.000 devront continuer à travailler pour des raisons de sécurité. Cela inclut la police des frontières, les douanes, les gardiens de prison et le FBI. Ils seront probablement remboursés pour leur travail ultérieurement, sous réserve de l’approbation du Congrès.

Par 7sur7.be

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here