Journée internationale des volontaires : La jeunesse et l’emploi au centre des préoccupations

La maison des ainés de Bamako a servi de cadre, le 5 décembre dernier à la journée internationale des volontaires. La cérémonie présidée par Mme le ministre du travail et de la fonction publique Diarra Raki Talla, était organisée par Centre de la Promotion du Volontariat au Mali (CNPV) en partenariat avec les structures de volontariat  Mali. L’employabilité de la jeunesse était au cœur des débats.

 Le thème retenu par les organisateurs de l’édition 2018 de la Journée internationale des volontaires est un sujet très évocateur et qui reste d’actualité pour une nation qui considère la jeunesse comme son fer de lance. << Les volontaires bâtissent de communautés résilientes >>.

C’est le thème choisi pour célébrer non seulement le volontariat dans son ensemble, mais aussi pour  rendre hommage à la participation populaire, qui permet de faire bouger les choses à tous les niveaux. C’est-à-dire local, national et mondial autour des objectifs mondiaux des Nations Unies.

Pour les organisateurs, la  journée internationale de volontariat  2018 est celle qui lance le dialogue sur le rôle et bienfaits des volontaires surtout en temps de crise.

Selon Mme le ministre du travail et de la fonction publique, Madame Diarra Racky Talla, « l’’engagement des volontaires  joue un rôle  fondamental aussi bien à un niveau individuel que sociétal en mobilisant les ressources humaines au service du développement et de la paix. Le volontariat œuvre au service des populations vulnérables, tout en renforçant la participation citoyenne et la cohésion sociale », a-t-elle affirmé.

Avant d’ajouter que « les valeurs véhiculées par le volontariat en font un outil d’intégration, d’inclusion et de civisme. Le Mali doit faire face à d’importants défis en matière de développement économique, social, et en particulier de développement à la base ».

Elle a aussi souligné que le volontariat permet d’aborder les problèmes de développement à la base, mais aussi d’attaquer le problème d’employabilité des jeunes.

Madame le ministre a affirmé que  « le gouvernement du Mali, conscient de l’apport du volontariat et de l’effet multiplicateur de l’engagement volontaire, s’est attaché à créer un dispositif visant à promouvoir et à favoriser le volontariat au Mali. »

Rappelons que le CNPV  lancé depuis juillet 2011 mobilise aujourd’hui plus de 600 volontaires nationaux sur l’ensemble du territoire national. Ces jeunes diplômés interviennent auprès des communautés à la base dans les différents domaines de la vie socioéconomique et culturelle

F. Coulibaly

 

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here