SEBA-2018 : Des enfants à l’école du journalisme

Dans le cadre de la célébration de la 4e édition de Salon de l’enfance de Bamako (Seba), le ministère de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, à travers la Cité des enfants, a organisé un atelier de formation de plusieurs jeunes journalistes. C’était ce samedi 22 décembre 2018 dans sa salle de conférence.

Du 26 au 30 décembre 2018, la Cité des enfants vibrera au rythme du Salon de l’enfance de Bamako, une plateforme d’échanges entre les jeunes, les enfants et les spécialistes professionnels des domaines éducationnel et social. Pour ce faire, plusieurs jeunes étaient face à deux éminents journalistes pour un atelier de formation.

Encadrés par Idrissa Sacko du journal Les Echos, les jeunes journalistes ont appris les techniques journalistiques, les techniques de base du reportage. Selon notre confrère Sacko, le journaliste doit mettre l’accent sur trois principes. Il s’agit de l’exactitude, l’équilibre et la clarté.

Pour Ina Ba de l’ORTM, formatrice, le journaliste sur le terrain de reportage doit maitriser le sujet.

“Pour un présentateur, il faut maîtriser la vitrine, le chapeau, donner la bonne information dans le chapeau”, dira-t-elle. Et d’ajouter que le journaliste ne doit pas dévoiler, faire circuler sa source d’information. Les deux formateurs ont invité les jeunes journalistes à faire preuve d’assiduité dans le travail.

Tout au long du Salon, plusieurs activités seront menées au rang desquelles une foire- expositions, des conférences, des ateliers, des prestations artistiques diverses, des activités ludiques pour les tous petits.

La 4e édition du Seba sera placée sous la présidence de l’épouse du chef de l’Etat, Mme Kéita Aminata Maïga. Plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, la directrice de la Cité des enfants, le représentant de l’Unicef dans notre pays et nombre d’acteurs intervenant dans la promotion des droits de l’enfant prendront part à ce rendez-vous.

Adama Diabaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here