Malgré l’influence du Premier ministre Soumeylou Boubeye MAIGA, Babaly BAH pressenti le nouveau PCA de la BMS sa

Depuis le 24 décembre dernier le docteur Bokary TRETA quittait son poste du président du conseil d’administration de Banque malienne pour la solidarité en commun accord avec le président de la République Ibrahim Boubacar KEITA. En réalité la majeure partie de nos radars affirment que le premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga serait à la base de la vacance du désormais ancien PCA de la BMS Mali. Ses mêmes radars affirment que Dr TRETA a quitté son poste à cause d’une notification fournie par l’UEMOA.

Une note exhortant les autorités à ne pas nommer les personnalité politique à la tête des institutions financières. Mais d’autres sources nous parlent d’un complot tendu par le premier actuel. Il viserait désormais la nomination d’un économiste ou un financier (membre de son part ASMA) au poste de président du conseil d’administration de la BMS sa.

Cependant, durant deux ans de fonction Dr TRETA Bokary a transformé le visage et a amélioré la performance de la banque. Il place la banque au premier rang national. Une source nous dira ceci « Mais qui est parti informer la commission de l’EUMOA sur l’existence d’une personnalité politique à la tête du PCA de la Banque ?

Aujourd’hui, le Mali n’a pas besoin d’une divergence entre homme politique et économiste, mais, il a besoin plutôt d’un travailleur. Docteur TRETA porte la casquette d’un homme politique qui travaille avec le système Russe. Toute chose qui nous montre que si les allégations de l’UEMOA se confirment, TRETA serait victime d’un complot politique sous les Empreintes de Soumeylou Boubeye Maiga. Au moment où nous mettions sous presse, un cadre du parti ASMA se préparait pour occuper le poste de PCA de la BMS sa » dit-elle.

En effet, les chiffres de la 55ème session du conseil d’administration de la BMS sa en témoignent : Un total bilan établi à 720 milliards de FCFA et des crédits à la clientèle qui se chiffrent à 361 milliards de FCFA, avec ces chiffres, « la BMS a atteint un niveau d’activité sans précédent qui lui permet de se hisser au premier rang national », Dixit Bocary Treta, lors de la 55ème session du C.A, le vendredi 27 avril 2018 au siège de ladite banque, sis à Hamdallaye ACI 2000 de Bamako.

Il ajoutera par la suite « qu’u résultat, notre Banque la BMS a atteint un niveau d’activité sans précèdent qui lui permet de se hisser au premier rang national en terme de total bilan pour 720 milliards de FCFA. Pendant la même période la BMS a maintenu sa première place en termes de volume de financement direct de l’économie pour 371 milliards de FCFA. Cette évolution positive de la situation globale de notre banque s’est traduite par un résultat net bénéficiaire de 7, 5 milliards de FCFA, en augmentation de 60% par rapport à celui de l’exercice 2016 », sa laissé entendre l’ex PCA, Dr Bokary TRETA.

En ce qui concerne les emplois, ils se sont établis à 588 milliards de FCFA en 2017 contre 520 milliards de FCFA en 2016 soit une progression de 60 milliards de FCFA ou 13%.IBK était informé de cette situation à laquelle il a décidé de mettre fin d’ici Janvier 2019.

Un cadre très proche de Soumeylou Boubeye MAIGA nous dira sous l’anonymat « qu’il va falloir caser l’ancien Ministre du développement rural, le très fidèle, Bokary TRETA. BoKary TRETA, Président du RPM et de l’EPM contraint à démissionner de la Présidence du CA de la BMS suite à de nouvelles directives de l’UEMOA qui fixe des critères que l’homme ne remplit pas. Un cadre de notre parti non moins économiste se prépare pour prendre la place du docteur Bokary TRETA dans un bref délais, il (TRETA) n’a pas d’ambition plus que nous », a- t –il dit sous l’anonymat.

Selon nos enquêtes « Les personnels de l’APBEF et de la BMS sa n’accepteront pas qu’un cadre délégué par le premier ministre occuper le poste du président de conseil d’administration de la banque. Notre ancien président est là. Il sera notre PCA. Il s’agit bel et bien de Babali BAH. La BMS fera tout pour que Babali Bah prend la place de TRETA. Que ça soit une decission de l’UEMOA ou pas c’est BABAli BAH notre PCA, s’il le faut bien sur » a- t-il révélé notre source sous l’anonymat.

La preuve la famille présidentielle se plainerait contre l’actuel premier ministre par rapport à sa main mise sur toutes les affaires de la République. Aujourd’hui, toutes données confirment la dangerosité de l’actuel PM. Par exemple au niveau de l’assemblée nationale, son parti est la deuxième force politique avec plus 21 députés et de 150 conseillers municipaux, il se retrouve avec plus de 300 maires conseillers.

Et là plus part de ces nomades politiques viennent du parti au pouvoir. En matière politique le premier SMB ne se mesurera pas au Russe Bokary TRETA, ce dernier est l’homme ou il a peur. Ce n’est pas le PM qui dérange mais en réalité c’est TRETA qui dérange Soumeylou Boubeye Maiga. En perspective de 2023, il faut noter que pour qui connait l’échiquier politique du malien, tout le monde sait bel et bien que Boubeye se prépare pour briguer la présidence. Vous savez tant qu’il y’a union Boubeye ne peut vivre politiquement. Son score favori, c’est de diviser pour régner, et le Mali ; l’a formé comme çà. Boubeye est craint par ses adversaire à part Dr TRETA, ce dernier lui dérangerait vrai…. Mais l’avenir jugera tout le monde.

Bakary KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here