Migration : Inauguration d’une antenne d’accueil à Zégoua

Le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’intégration africaine, Yaya Sangaré a procédé, jeudi dernier à Zégoua, à l’inauguration de l’antenne d’accueil, d’information et d’orientation des maliens de l’extérieur. L’événement a regroupé les représentants des autorités administratives et coutumières de Sikasso et Zégoua. Il y avait aussi une délégation de la Côte d’ivoire.
Cette antenne qui est une partie intégrale d’un dispositif institutionnel, entend faciliter la traversée de la frontière de Zégoua et assurer une meilleure maîtrise des flux migratoires. Elle contribuera à renforcer significativement la fluidité des passages et la fiabilité des données statistiques nationales sur les mouvements transfrontaliers des populations. Située à une centaine de kilomètre de la ville de Sikasso, la commune de Zégoua constitue la frontière entre le Mali, le Burkina Faso et la Côte d’ivoire. Il constitue, par conséquent, une zone très fréquentée par les immigrants maliens de retour au bercail. Son choix se justifie non seulement par la prééminence de son poids démographique et économique mais aussi par sa vocation historique de terre de contact et de brassage.
Le ministre Sangaré a souligné que cette rencontre magnifiait le rôle emblématique du migrant dans le rapprochement des peuples à l’échelle de la planète. «La diaspora malienne est citée pour son audace, son dynamisme et son ineffectif attachement à la mère-patrie», a-t-il affirmé. Et d’ajouter que selon la banque mondiale, le transfert de fonds de la diaspora s’est élevé à 538 milliards de Franc CFA en 2017. «La présente antenne doit apporter toute l’assistance nécessaire aux maliens qui rentrent au bercail après avoir longtemps vécu à l’extérieur dans la quête légitime d’un mieux-être», a noté le ministre.
Pour que l’antenne joue pleinement son rôle, le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine a sollicité le soutien et la complicité positive de toutes les administrations impliquées dans le contrôle routier. Yaya Sangaré a aussi annoncé que dans un proche délai, des dispositions seront prises pour rendre opérationnelles les antennes de Sonna, Nara, Kouremalé, Gogui, Diboli, Kayes Dag-Dag et de Gao.
Le maire de Zégoua s’est réjoui de la construction de ce centre dont le fonctionnement permettra de réduire le chômage des jeunes de sa commune. Il a saisi l’occasion pour souligner certaines difficultés auxquelles sa commune est confrontée, notamment l’équipement des forces de sécurité afin de réduire le banditisme au niveau de la frontière.
Mariam F. DIABATÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here